PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 La boite de Pandore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12600

MessageSujet: La boite de Pandore   Mar 4 Mar 2008 - 16:19

Fin Janvier 2010, Poudlard, fin de journée

Pour cette fin de journée de Janvier, Natacha avait abandonné et les études et tout ce qui pouvait l'ennuyer au plus haut point. Elle voulait se concentrer sur la boite qu'elle et Vic avaient trouvé des mois plus tôt en compagnie d'un autre étudiant, bien qu'elle n'ai pas su qu'il était sorcier et étudiant dès le début de leur rencontre. Après la promesse solennelle de ramener la boite après ses recherches, Natacha avait réussit à convaincre son monstre de lui confiait son trésor qui l'intriguait, il fallait le dire. Et maintenant, elle avait l'intention de faire quelques recherches, voir si elle ne pouvait pas trouver des informations concernant cet objet.

De taille modeste, la babiole en bois sculpté était hermétiquement fermé malgré les efforts combinés de la jeune fille et de bénévole de TASKS, pour tenter de l'ouvrir. Mais elle n'allait pas abandonner la partie comme ça, non alors ! La bibliothèque, source intarissable d'information, là où Natacha avait appris certain de ses sortilèges les plus fameux, ne pouvait pas la décevoir, mathématiquement impossible.

Après avoir fait quelques recherches, pris quelques livres des étagères, elle s'était isolée dans l'une des alcôves de la bibliothèque, pour pouvoir feuilleter les grimoires au calme, sans être déranger par les jacassements des élèves qui avait décidé de passer leur fin d'après-midi à bouquiner ... Elle avait vite abandonné la bibliothèque. Comment la bibliothécaire pouvait-elle supporter ça ? Sa boite et une feuille de parchemin sous le bras, Natacha avait quitté les lieux, non sans lancer un ou deux sortilèges sur ses empêcheurs d'étudier en rond. Aucune politesse la jeunesse.

Maintenant, elle se retrouvait à l'orée de la forêt, sans indication sur la manière d'ouvrir cette maudite chose. Mais le pouvait-elle vraiment ? Il devait surement y avoir une raison au fait qu'elle ne s'était pas encore ouverte, que ce soit sous la force ou grâce à des sortilèges ... Mais elle était curieuse.

Natacha grimaça.

Vu comment s'était terminée l'unique fois où sa curiosité avait pris le dessus sur son bon sens, elle l'avait regretté ... un peu. Oui, peut être valait-il mieux laisser en paix cette boite ... Elle releva la tête en direction du château et cilla en remarquant qu'elle n'était plus seule. Au même instant, un déclic se fit entendre et elle sentit le couvercle de la caissette se soulever sous ses mains ...


HJ : Libre maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha
avatar

Nombre de messages : 1112
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 8454

MessageSujet: Re: La boite de Pandore   Sam 15 Mar 2008 - 1:08

~†~ Silhouette sombre qui venait de s'arrêter devant la Licorne, à un peu moins d'un mètre. Allure mystérieuse renforcée par la cape noire qui cachait entièrement l'identité de la jeune femme. Jeune femme, oui. Cela se voyait tout de même aux formes. Après une ou deux secondes à observer Natacha, Charlotte retira sa capuche pour laisser voir son visage. Pourquoi passait-elle par ici ? Parce qu'elle avait besoin d'aller à Pré-au-Lard. Elle n'avait plus de plumes. Alors, même si les Shadow étaient considérés comme ceux qui travaillaient le moins, il lui fallait des plumes. Les siennes ? Elle en avait perdu une entre deux cours, elle en avait prêté une autre à elle ne savait plus qui. Quant à la dernière... Celle-ci avait malheureusement subi un triste sort. Dans un couloir, alors que la jeune anglaise griffonnait distraitement sur un parchemin, elle avait aperçu Redgrave. Une plume cassée dans sa main. C'était de pire en pire. Chaque fois qu'elle la voyait, elle avait envie de se jeter sur elle et de l'étrangler. Ce qui lui faisait le plus peur était qu'un jour elle ne sache pas se retenir...

Quoiqu'il en soit, il lui fallait des plumes. Au moins une. Et comme elle n'avait pas encore le pouvoir de transplaner dans Poudlard, contrairement à Sacha, il fallait bien qu'elle aille d'une manière ou d'une autre au village sorcier. Et la cape, c'était parce qu'elle n'avait pas particulièrement envie d'être reconnue. Par des autres élèves... Elle n'avait pas envie qu'une de ses camarades de Moon Shadow ne la croise et veuille l'accompagner. Elle avait envie d'y aller seule. Allez savoir pourquoi... Elle était passée par son dortoir pour prendre sa cape et un peu d'argent, avait traversé le parc, et à présent, elle se trouvait devant une élève plus jeune qu'elle d'une année qui tenait une boîte.

Natacha Melikov. La jeune brune ne la connaissait pas particulièrement. Mais elle l'avait déjà vue et croisée plusieurs fois dans la salle réservée à ceux qui étudiaient à Unicorn Ring. Chose somme toute logique puisqu'elle allait plus que régulièrement dormir là-bas, avec Sacha. Eh, ils étaient quand même mari et femme... Ahem. Bref. Elle l'avait également aperçue lors de la cérémonie du Mémorium pour le Combat Blanc. Natacha faisait partie de TASKS, l'association qui s'occupait des orphelins qu'avaient fait le vol du Calice. Voilà à peu près tout ce que Charlotte savait de la personne face à elle. Ce n'était certes pas grand chose, mais c'était tout de même mieux que rien. Elles avaient effectivement déjà échangé quelques mots mais pas assez pour se connaître. De la politesse et quelques banalités. ~†~


" Salut... "

~†~ A présent, le regard de Charlotte était plus attiré par la boîte que par sa propriétaire. Boîte qui était en train de s'ouvrir lentement. Hum.... La dernière fois qu'une petite boîte s'était trouvée sur son chemin... C'était en 6e année, avec Jo Campbell. Une boîte à rêve qui les avait plongées toutes les deux dans un songe délirant où leurs envies et leurs craintes s'étaient entre-mêlées. Vraiment très bizarre... Et, même si c'était un rêve, Charlotte s'en souvenait encore très bien. Très étrange... Aussi, elle regardait à présent avec une certaine appréhension la boîte qui était en train de s'entrouvrir. Oh la la, par Merlin, qu'allait-il encore lui arriver.... ?! Une lumière s'échappait de plus en plus intensément de la boîte au fur et à mesure que le couvercle se soulevait. Jusqu'à devenir aveuglante... Un flash et puis... Il faisait noir. Son visage était contre le sol. Une odeur d'herbe fraîche et humide emplit l'un de ses sens. La vue, quant à elle, était assez floue... Le toucher semblait aller très bien. Le goût.... Un arrière-goût de sang dans la bouche. Quant à l'ouïe, c'était silence. Charlotte se redressa difficilement, une quinte de toux et puis elle chercha Natacha du regard, sourcils froncés tandis qu'elle entendait des cris qui s'élevaient plus loin, beaucoup plus loin. ~†~

" Qu'est-ce....
Qu'est-ce qu'il s'est passé... ? "
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12600

MessageSujet: Re: La boite de Pandore   Sam 15 Mar 2008 - 19:46

La surprise de Natacha se calma dès qu'elle reconnut sous la cape Charlotte Leonhart. Ou plutôt De Lansley maintenant. Mais guère le temps de s'appesantir sur cette rencontre que l'étudiante se retrouva aveugler par la lumière qui sortait de la boîte, sans qu'elle n'ait eu une chance de la refermer. Comme si le couvercle devait se soulever, envers et contre tout, et malgré les efforts fournis pour l'en empêchait.

Un temps qui lui sembla une éternité plus tard, Natacha se retrouva dans une position assez semblable à celle de Charlotte. Elle prit quelques secondes pour recouvrer une respiration normale et dans un effort qui lui arracha une grimace de douleur, se mit sur le dos pour avoir sous les yeux un ciel d'un gris à faire peur. Elle avait quitté Poudlard et sa chaleur de fournaise, pour se retrouver avec ça. Elle préférait encore le soleil. Moins risqué pour son brushing.

Prenant appuis de ses mains sur le sol, Natacha se mit en position assise, et répondit aux sourcils froncés de Charlotte par un regard d'incompréhension.


"Je crois qu'on est ... quelque part d'autre. Pas à Poudlard en tout cas. Un peu comme si on avait transplané, avec plus de désagrément que le transplanage."

Parce que ce mode de transport ne donnait pas l'impression d'avoir des courbatures comme si on avait fait du sport pendant 24h sans s'arrêter. Au même instant, un hurlement qui lui glaça le sang retentit, bientôt rejoint par d'autres, mais beaucoup trop proche pour la tranquillité d'esprit de Natacha. Ce n'était plus un vague bruit de fond, comme ce qu'elle avait entendu depuis qu'elle avait été en état de percevoir les bruits de nouveau.

Faisant abstraction de la douleur qui secouait ses membres ankylosés, Natacha se releva, puis alla aider Charlotte à en faire de même. Ce n'était pas le moment de s'endormir. Pas quand on entendait de telle démonstration de désespoir.


"On ferait mieux de se mettre à l'abri. Je ne tiens pas à être dans la même position que celui ou celle qui hurle comme ça."

Elle remarqua en même temps que la boîte avait disparu. Natacha regarda autour d'elle mais nulle trace de l'objet. Comme le chercher aux alentours lui semblait trop dangereux, elle laissa tomber ses recherches, mettant aussi de côté ce qu'elle pourrait bien dire à Victor. Elle lui avait promis de la lui ramener cette boîte ...

Elle regarda Charlotte, lui demandant finalement si elle était prête à avancer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha
avatar

Nombre de messages : 1112
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 8454

MessageSujet: Re: La boite de Pandore   Dim 23 Mar 2008 - 21:45

~†~ Un violent frisson parcourut son échine à l'entente de ce cri désespéré, glacial... Elle releva son visage vers l'endroit d'où elle pensait que venait ce hurlement mais elle ne vit rien. Même pas une silhouette. C'était trop éloigné et il faisait trop sombre, même avec une bonne vision. Merlin, où étaient-elles tombées.... ? Natacha avait sûrement raison. Pas à Poudlard. Les gens ne criaient pas comme ça à Poudlard. Sauf... Sauf lors du Combat Blanc. A ce qu'on lui avait dit. Personnellement, elle n'y avait pas assisté, ni participé. Oh, elle ne s'en plaignait pas, loin de là... Mais elle avait un peu de mal à comprendre les réactions des gens qui en discutaient ou autre. Cela restait très flou et lointain pour elle... Enfin... Toujours était-il qu'à moins qu'ils ne soient revenus dans le passé lors du Combat Blanc, elle doutait qu'elles aient atterri au château. Atterrir n'étant pas vraiment le mot adéquat puisqu'elles n'étaient pas venues par les airs mais, à vrai dire, Charlotte ne savait pas du tout comment elles étaient venues... A part cette boîte... Et puis, elle avait eu l'impression de se réveiller d'un lourd sommeil...

La jeune brune saisit sans hésitation la main que Natacha lui tendait et se releva, époussetant vaguement ses vêtements. Elle acquiesça d'un bref signe de tête à ses paroles. Effectivement, elle non plus ne tenait pas particulièrement à subir la même chose... Aller aider celui ou ceux qui hurlaient de cette manière ? Pourquoi faire ? Elle n'était pas une Gryffondor et elle allait déjà essayé de se sauver elle-même, ce serait bien suffisant... De plus, elle n'était pas assez curieuse pour aller au devant d'un danger dont elle n'avait aucune idée de la nature... Elle plongea la main dans une poche de sa cape et chercha à tâtons sa baguette magique. Elle y était toujours, c'était déjà ça... Charlotte la prit et la garda serrée dans sa main. Pas de Lumos, elle ne tenait pas à ce qu'on les repère... Mais juste au cas où... Elle baissa sa baguette sur ses chaussures puis sur celles de Natacha, lançant en informulé deux Insonoratus. Voilà qui suffirait à se faire discrètes... Un autre sort afin que leurs traces de pas dans l'herbe s'effacent d'elles-mêmes et elle était prête. ~†~


" Allons-y... "

~†~ La jeune anglaise s'apprêta à avancer mais.... Hum... Allons-y, oui, c'était bien beau mais... Aller où... ? Elle regarda rapidement autour d'elle. L'endroit ne lui disait rien. Elles avaient l'air d'être dans un parc ou quelque chose comme ça. Un immense bâtiment se dressait à une centaine de mètres d'elle, plus loin il y avait une petite rivière et, juste derrière elles, une forêt. Rien à voir avec la Forêt Interdite... Celle-ci était beaucoup plus verte et plus garnie. Charlotte réfléchit quelques secondes puis opta finalement pour la forêt. Elle n'avait aucune confiance dans la construction qui s'élevait. C'était peut-être de là que venaient les cris... La rivière... Hum, non. La rivière ne l'inspirait pas. Au moins dans la forêt, elles ne seraient pas à découvert... Baguette en main, elle s'avança silencieusement vers les arbres, après avoir fait signe à la Licorne de la suivre.

Lentement, elles se faufilèrent sous la cime des arbres. Il faisait sombre mais Charlotte n'avait pas envie d'éclairer les alentours. Elle ne savait pas où elle était et préférait ne pas encourir de se dévoiler. Et puis, le silence complet était revenu. Plus aucun bruit, plus de hurlements, plus de cris... Plus rien. Pas même les habituels mouvements des animaux qui pouvaient peupler une forêt. Rien, le silence absolu. D'ailleurs, elle n'aimait pas cela. Trop calme... Cela la mettait sur les nerfs.... Crispée. Les deux jeunes filles marchèrent de longues minutes, plus ou moins à l'aveuglette, sans rien dire. Et puis, finalement, la jeune anglaise vit une source de lumière un peu plus loin... La forêt se faisait moins dense. Comme si elles approchaient d'une clairière... Peu à peu, le silence s'estompa et elle décela des voix... Faibles, graves... Comme des incantations... Elle se retourna vers Natacha et lui fit signe de se taire. Elle s'avança encore un peu, protégée par le sortilège d'insonorisation. Un étrange spectacle s'offrit alors devant elles. Une demie-douzaine de silhouettes encapuchonnées formaient un cercle autour d'un feu. Les sourcils froncés, Charlotte se pencha vers sa camarade pour murmurer le plus discrètement possible. ~†~


" Tu sais ce qu'ils font... ? "
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12600

MessageSujet: Re: La boite de Pandore   Mar 25 Mar 2008 - 11:09

C'était vraiment trop glauque et rien de ce qu'elle voyait ne parvenait à lui faire oublier ce sentiment d'oppression. Assez désagréable en faite. Durant leur marche, Natacha s'était souvent retournée sur leur pas. Une forêt leur offrait certes un abri relatif ... mais donnait le même avantage à des ennemis potentiels. Et le fait qu'aucune d'elle ne savait où elles étaient, n'arrangeait rien à l'affaire. Elles pourraient être suivis par ... quelque chose qu'elle n'en sauraient rien avant d'être attaquées. Mourir n'était pas une option envisageable. Plus elles s'enfonçaient, moins elles auraient de chance de pouvoir s'enfuir, magie ou pas magie.

Pour éviter d'avoir à ne voir que le dos d'une de ces silhouettes, Natacha se décala en silence vers la droite, pour apercevoir un feu ronflant qui brûlait mais pas que. Une jeune fille, à ses formes, était allongée par terre, tout habillée en blanc. Mais le pire n'était pas le feu, ni même ces personnes, capuches rabaissées sur la tête et qui psalmodiait des paroles incompréhensibles pour elle, mais plutôt ce que tenait cette fille, sous ses mains croisées sur son ventre. Natacha déglutit, incapable de regarder autre chose que la lame qui brillait grâce aux flammes fournit par le feu. Elle avait peur de comprendre ce que cette mise en scène voulait dire. Sans prononcer un mot, elle attira Charlotte vers elle, pour qu'elle puisse voir la même chose qu'elle, si ce n'était pas déjà fait.


"Sans vouloir me la jouer super héroïne, on ne peut pas la laisser là. A nous deux, on devrait pouvoir abattre six fanatiques non ? Surtout que l'on sait que notre magie marche ici ..."

Son murmure précipité devait avoir été couvert par ceux qui entouraient le feu, parce qu'aucun ne se retourna et tous poursuivirent leur tâche. Sacrifice. Elle n'avait pas d'autre mot pour qualifier ce qui se tenait sous leurs yeux. Elle ne savait pas pour quoi, mais quoi qu'il en soit, Natacha serait bien incapable de retourner sur ses pas après avoir vu ça, et cela, même si ce qu'elle pensait être un sacrifice n'en était pas un. Ça serait contraire à elle même. Pour ne pas plomber l'ambiance qui n'était déjà franchement pas folichonne, Natacha tut ses pensées. Celles de ce type là, mieux valait ne pas les partager.

Baguette en main, et après une bonne inspiration pour se donner du courage, elle se retourna en vitesse. Dans le mille ! Un autre de ses fanatiques en capuche se tenait debout derrière elle. Une autre, car c'était une femme qui était là. Ses cheveux bruns étaient tressés et barraient sa poitrine. Une chaîne en argent encerclait sa tête et le sourire qui ornait ses lèvres fit froid dans le dos à Natacha.


"Ah, sept ... Salut."

Les banalités d'usage terminaient, Natacha n'attendit pas que l'inconnue y réponde pour brandir sa baguette.

"Stupéfix !
Bien, je crois que l'on a plus trop le choix maintenant."


La femme était tombée comme une masse par terre. Un coup d'œil vers le cercle lui fit comprendre qu'elles avaient bel et bien été découvertes. Etre discrète n'était donc plus une obligation. Natacha se redressa et lança un 'Protego' sur elle même (qui sait). Round 1.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha
avatar

Nombre de messages : 1112
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 8454

MessageSujet: Re: La boite de Pandore   Mar 1 Avr 2008 - 0:23

~†~ Hum.... Ca commençait à devenir stressant et... et stressant, oui, c'était le mot. Sur les nerfs. Les muscles de l'ancienne batteuse étaient anormalement crispés, elle n'aimait pas cela. Cette sensation que quelque chose va arriver. On le sait, on le sent, mais on ne sait pas ce que c'est et on ne peut rien y faire. Alors, comme l'inconnu fait peur, on a peur. Peur de ce qui va arriver. Parce que ça va arriver, on le sait, on le sent. La baguette toujours en main, Charlotte observait bouche-bée le corps étendu de la jeune fille sur le sol. C'était quoi, ce couteau dans sa main... ? Et puis ces paroles... Ils n'étaient quand même pas en train de... Si ? Mais non... Ou peut-être bien que si. Rha bouse, elle n'arrivait même plus à réfléchir tellement ce qu'elle voyait la terrifiait. Personnellement, mais bon, cela ne concernait qu'elle, Natacha faisait ce qu'elle voulait... Mais, personnellement, elle n'avait pas particulièrement envie de finir comme cette fille... Sauf que Super Nat à la rescousse. Humpf... Elle était folle. Elle ne savait même pas si ce qu'elles voyaient été vrai et elle se jetait dans la gueule du loup. Oui mais si ce n'était pas réel, alors elles ne risquaient rien, et si ça l'était, elle ne pouvait pas laisser cette fille comme ça. Oui, bon d'accord. Mais elle était folle quand même !

Même pas le temps de dire "Quidditch" qu'une femme se trouvait derrière elle. Pas un deuxième "Quidditch" et Natacha l'avait stupefixée. Et, jamais deux sans trois, le troisième "Quidditch" ne sortit pas non plus avant que les têtes se tournent vers elles. Bouse... Elle ne savait même pas ce qu'ils étaient !!! Des Mangemorts ? Et s'ils étaient des Mangemorts, comme on lui avait raconté quand elle était plus jeune ? Et s'ils étaient pire encore ? Ca existait, pire ?! Elle ne savait pas ce qu'ils étaient mais de toute manière, comme l'avait dit sa camarade, elles n'avaient plus vraiment le choix... Non, et pour cause, un sort filait déjà vers elle. La jeune brune poussa violemment Natacha et se jeta par terre, leur faisant éviter elle ne savait quel maléfice. Terre plein les mains, brindilles plein les cheveux, sang plein les bras. Fichues ronces... Elle s'en dégagea rapidement et se lança avant toute chose un sortilège de protection. Elle fit bien car un éclair bleuté rebondit sur son bouclier. Plus le temps de réfléchir ni d'avoir peur, il était temps d'agir. Sourcils froncés, elle leva sa baguette et la pointa sur l'une des silhouettes encapuchonnées. ~†~


" Expelliarmus ! "

~†~ Cela faisait déjà un de moins qui possédait une baguette... D'autant plus qu'il avait été propulsé à quelques mètres contre un tronc d'arbre. Il n'était normalement pas près de se relever. Normalement. On ne sait jamais, c'est souvent résistant ces bêtes-là... Mais pas le temps de voir s'il se relevait ou s'il était sonné, la baguette de la jeune Shadow était déjà pointée vers un autre encapuchonné. Cette fois, ce furent deux cordes qui jaillirent de sa baguette pour emprisonner un de leurs adversaires. Mais il parvint à contrer le sort. Evidemment, cela aurait été trop facile... Elle lança derechef le premier sort qui lui passa par la tête. Pas de chance, c'était un Incendio... Le bas de sa cape commença à s'enflammer tandis qu'il criait d'effroi. Des cris semblables à ceux que les deux jeunes femmes avaient entendu en se réveillant. Un moment d'inattention pour regarder comment s'en sortait Natacha et c'était le drame... Un homme transplana juste derrière elle et lui fit lâcher sa baguette. Elle eut beau se débattre, et pourtant elle avait tout de même un minimum de force, il parvint à l'entraîner plus profondément dans la forêt, accompagné par des " Lâchez-moi ! " et autres insultes bien senties que je n'oserais prononcer... ~†~
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12600

MessageSujet: Re: La boite de Pandore   Ven 4 Avr 2008 - 22:52

Jolie ronce. Les ronces ça fait mal. Natacha se dégagea des mauvaises herbes qui griffaient ses bras et ses mains, et se redressa une nouvelle fois. Pendant que Charlotte envoyait valser un de leur opposant contre un arbre, en le désarmant au passage, Natacha ne resta pas longtemps inactive. Il n'y avait que deux de leurs opposants qui étaient hors d'état de nuire. Il en restait donc cinq debout. Cinq encore.

"Locomotor Mortis !"

L'assaillant visé, incapable de terminer sa marche, tomba tête en avant et celui qui le suivait se prit les pieds dans son camarade et finit dans la même position. Un autre était au prise avec les flammes. Magique à n'en pas douter. Elle réfléchit un quart de seconde avant de lancer son prochain sortilège (qui rata sa cible), sans apercevoir que l'un des encapuchonnés s'était discrètement tapi dans la forêt et se dirigeait vers elle. Les cris de Charlotte lui fit tourner la tête dans sa direction. Natacha arma sa baguette, sans savoir comment faire pour la libérer. Celui qui la tenait si fermement se servait d'elle comme bouclier et Natacha craignait de la toucher. Cette hésitation fut fatale. Elle sentit plus qu'elle ne vit sa baguette sautait de ses mains. Le seul moyen de défense qu'elle possédait entre les mains de l'ennemi, Natacha regarda impuissante Charlotte s'éloignait de plus en plus.

Rapidement entouré, elle vit la femme qu'elle avait stupéfixé au début se relever. Cela se voyait qu'elle subissait le contre-coup du sort qui l'avait immobilisé pendant de longues minutes. Ses gestes étaient saccadés et ses pas mal assurés. Mais malgré tout, son aura presque princière était intacte. Tous les regards se baissèrent à son approche, mais Natacha garda le sien planté dans celui de son vis à vis, espérant secrètement la déstabilisée. Tous ceux qui l'entouraient - dont la plupart, à son plus grand étonnement, était des femmes - lui semblait beaucoup trop obséquieux envers elle et surement n'avait-elle pas l'habitude que l'on ose la braver du regard.


Que faîtes-vous ici ?
"Ramener celle qui m'accompagnait et on verra les questions après."
Vous êtes seule et désarmée. Vous n'êtes pas en position de négocier. Répondez ou nous vous livrons aux ... autorités compétentes.

Natacha haussa les sourcils, incertaine. Qu'est-ce que ça voulait dire ? Aurait-t-elle dû avoir peur ? C'était surement la réaction que l'énoncé d'un tel nom aurait dû avoir sur elle, ce qui signifiait qu'ils ne savaient pas qu'elle et Charlotte n'était pas de leur monde, pays, dimension parallèle ou tout autre qualificatif permettant de dire que ce n'était pas son Angleterre. Et en effet, à bien y regarder, sa tenue réglementaire de Poudlard avait des airs de ressemblance avec les capes qui recouvraient ses geôliers. Peut-être était-ce cela qui l'induisait en erreur.

"Alors n'attendez pas parce que je ne dirais rien tant que je ne serais pas certaine que vous n'avez rien fait à ma compagne."

Natacha ne s'était jamais connue une telle tendance suicidaire mais le culot avait ses côtés positifs. L'inconnue se détourna en faisant signe aux autres de se mettre en marche. L'un des rares hommes de la petite troupe portait dans ses bras la jeune personne qu'elle devait, à la base, sauver. Ils partirent tous en direction de la forêt, s'enfonçant de plus en plus loin à l'intérieur.

* Espérons que l'on se dirige vers Charlotte ... *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha
avatar

Nombre de messages : 1112
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 8454

MessageSujet: Re: La boite de Pandore   Dim 13 Avr 2008 - 4:57

- Aïe !! Mais vous êtes folle !
" Je vous ai dit de me lâcher ! "
- Je ne peux pas. Si vous me mordez encore, je...
" Vous quoi ? Vous me frapperez ? Vous me tuerez ? Vous allez me torturer ? Si vous aviez voulu le faire, vous l'auriez déjà fait.
- Taisez-vous et avancer.
" Vous n'êtes qu'un lâche. "
- Tais-toi !

* Et depuis quand on se tutoie ?! *

~†~ Si Charlotte n'avait pas dit cette dernière phrase à voix haute, c'était tout simplement parce qu'il venait de lui mettre sa baguette sur la gorge. Sale troll. Ah il était franc de lui donner des ordres et de la menacer avec une baguette quand elle n'en avait pas ! Humpf. Dans quoi elle s'était encore fourrée, par Merlin... Cela faisait bien plus de cinq minutes qu'ils marchaient et elle ne savait toujours pas où il l'amenait. Il la tenait fermement et même si elle avait essayé, elle n'aurait pas pu s'échapper. Ce n'était pas pour cela qu'elle ne lui mettait pas de bâtons dans les roues... Elle n'arrêtait pas de gigoter, ne cessait de l'importuner en l'insultant et là, elle venait de le mordre. Il n'avait qu'à pas mettre son bras devant sa bouche, et il n'avait qu'à pas l'emmener. Tant pis pour lui. Cela ne lui avait pas trop plu apparemment... Ca lui apprendrait à enlever les jeunes femmes.

Ils avancèrent encore. Elle se demandait bien s'ils n'étaient pas perdus car elle ne savait pas comment il faisait pour se repérer. Autour d'eux, il n'y avait que des arbres, des plantes et encore des arbres. Et tous les mêmes en plus de cela. Réellement, elle se demandait même s'ils ne tournaient pas en rond... Sûrement que non car son kidnappeur les faisait avancer assez vite et avait l'air plutôt sûr de lui. Après dix autres bonnes minutes, il s'arrêta et regarda les alentours. Une fois de plus, elle en profita pour l'enquiquiner, lui demanda sur un ton quelque peu ironique s'ils étaient perdus. Il lui dit que non et lui lança un sortilège. Elle ne pouvait plus parler. Espèce de Scroutt. Il lui lança un Incarcerem et lui dit de ne pas bouger. Se mettre à courir aurait été suicidaire, elle était attachée. Et n'avait plus de baguette... Aussi, elle ne bougea pas. L'homme posa une main sur un arbre et ferma les yeux, se remettant à prononcer un flot continu et monocorde de paroles dont elle ne saisissait pas le sens... Après quelques soupirs exaspérés, un grondement sourd se fit finalement entendre. Une sorte d'escalier de terre apparut, ouvrant un passage souterrain... Olala, qu'est-ce que c'était encore... ~†~


- Descends.
" Non. "
- Descends je te dis.

~†~ Ce rustre la poussa vers l'escalier. Encore un peu et elle les aurait dévalé... Il était complètement malade... Il avait failli faire un sacrifice, il parlait dans une langue qu'elle ne connaissait pas et un peu plus et elle aurait eu le droit au coup du lapin. Crétin. Contrainte et forcée, elle descendit lentement dans les profondeurs terrestres... Il faisait particulièrement sombre et elle n'y voyait pas grand chose. A peine les cinq marches suivantes. Après de longues secondes qui lui parurent interminables, une petite lumière se mit à briller plus fort au fur et à mesure qu'ils descendaient. Finalement, elle arriva dans une sorte de grotte. Une grotte aménagée. Une grande table de bois, plusieurs bancs... Who, bouse ! Y avait plein d'encapuchonnés !!! Et presque... que des filles ? Sourcils froncés, elle les toisa de son regard perçant sans rien dire. De toute manière elle ne pouvait pas. Son ravisseur la fit avancer vers une porte et la fit entrer dans une pièce plus petite. Il la délivra de tous ses sortilèges et l'observa pendant quelques secondes avec une expression qui parut étrange à la jeune anglaise. Elle n'aurait pas vraiment su la définir... C'était entre la tendresse (??) et l'inquiétude. So strange... ~†~

- Tu t'assois, tu te tais et tu attends.
" Qu'est-ce que ça peut faire si je parle ? Je serai toute seule... "

~†~ Il lui lança un regard mi-désespéré mi-furieux. Elle lui rendit un petit sourire narquois et le regarda quitter la pièce en l'enfermant dans celle-ci. Bon, et maintenant, elle était où... ? Elle fit le tour de la pièce une première fois, pour essayer de trouver un échappatoire mais visiblement c'était peine perdue... Elle s'assit sur un petit tabouret de bois incrusté dans le sol. Un tronc d'arbre coupé. Elle attendit quelques minutes puis refit le tour de la pièce. Toujours rien. Pire qu'un lion en cage... Ca tombait bien, son signe astrologique moldu était lion... Enfin... Elle retourna s'asseoir. Ses doigts tapotèrent nerveusement le bois. Et elle allait devoir attendre longtemps comme ça ?! Non. A peine cette pensée lui effleurait l'esprit que la porte s'ouvrit sur Natacha et la femme qui avait transplanée derrière elles tout à l'heure. Nouveau froncement de sourcils tandis qu'elle les observait prendre place. Finalement, elle se tourna vers la jeune fille, se moquant bien de la présence de l'autre femme et de ce qu'elle pourrait penser... ~†~

" Ca va ? T'as rien ? "

Qui êtes-vous ?
" Vous, qui êtes-vous ? "
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12600

MessageSujet: Re: La boite de Pandore   Dim 13 Avr 2008 - 17:29

"Ça va. On a fait une balade en forêt, failli se faire tuer au moins deux fois mais mis à part ça, la forme."

Ses paroles avaient couvert le soupir exaspéré d'Elorah - le prénom de la madame. En arrivant dans la caverne, l'homme qui avait escorté Charlotte jusqu'ici lui avait fait son rapport. Il était ressortit de la discussion qu'elle n'était 'qu'une gamine insupportable', qui 'n'arrêtait pas de parler, de bouger' et qui 'avait rendu le trajet insupportable'. 'J'ai dû la faire taire si l'on voulait arriver ici vivant.' Natacha, elle, était très fière de Charlotte. C'était, à peu de chose près, ce qu'elle même avait fait subir à la troupe d'encapuchonnés.

La forêt était dangereuse. Elle l'avait appris à ses dépends. La densité de la forêt avait rapidement fait décliner la lumière. Elle avait donc parcouru pendant plusieurs minutes, une forêt qu'elle ne connaissait pas, et donc hostile, sans que l'un de ses accompagnateurs ne daigne allumer une baguette pour savoir où ils mettaient tous les pieds. Enfin surtout elle. Eux semblaient savoir parfaitement sur quoi ils marchaient. Rageant. Rien d'autre que leur souffle ne venait troubler le silence qui s'était installé dans le petit groupe. Silence si l'on omettait ses fréquentes interventions.
"On va où ?" ou "C'est encore loin ..?" ou "On arrive quand ?!"

Tout pour embêter le monde. On ne lui avait jamais rien dit, seulement quelques coups d'œil assassins. Donc rien qui ne l'obligerait à arrêter de les enquiquiner. Sauf que (il en fallait bien un), un autre de ces hurlements glaçants avait retentit. Il n'avait pas fallu beaucoup de temps avant de voir apparaître, sur le chemin de terre qui leur faisait face et qui traverser la forêt, un chariot brinquebalant, et transportant des cadavres en sursis. C'est l'odeur qui en premier alerta Natacha. Une odeur qui vous prenait à la gorge et vous retournait le cœur. Les œufs pourris n'étaient rien en comparaison à ces corps décharnés qui charrier une telle abomination odorante. La deuxième alerte, bien avant qu'elle ne voit les corps, fut de se retrouver le nez dans la terre. Une main maintenait fermement sa tête à ras du sol et un doigt sur la bouche lui signifia que cette fois, elle devait vraiment se taire. Pas besoin de le lui dire deux fois. La troupe avait donc assisté au passage de cet étrange convoi, escorté par des gardes portant masque, armes qui devaient surement passer facilement la barrière de chair et d'os du corps humains et armure en un mélange hétéroclite de fer et de cuir. De vrais petits chevaliers. Celui qui l'avait plaqué au sol lui refit signe de se taire et pointa du doigt la femme qui lui avait parlé au début. Elle avait fermé les yeux et psalmodiait de nouvelles paroles incompréhensibles. Il lui montra ensuite les gardes. Natacha étouffa un hoquet de surprise. Il était juste devant eux et regarder dans leur direction ... sans les voir. La tension allait atteindre des sommets avant qu'il ne se détourne et que le convoi reprenne sa marche, sous les gémissements des prisonniers.

"Pourquoi il nous a pas vu ? Il est aveugle ou quoi ?"
Non, il ne pouvait pas nous voir. Elorah.
"Qui ?"
Elorah. C'est elle qui nous a permis de ne pas être vu par les gardes.

Ce devait être la femme, celle qui marmotter dans son coin et qu'il lui avait montré. Tout le monde se releva et traversa en vitesse le terrain à découvert pour se fondre de nouveau dans la forêt. Cette étrange rencontre semblait avoir terni le moral de ses accompagnateurs. Natacha ne préféra pas demander pourquoi. Le reste du trajet se passa sans autre rencontre, sauf celle de Natacha avec une racine particulièrement virulente qui avait décidé de faire d'elle son petit déjeuner. On lui expliqua que l'arbre projetait ses racines en surface pour piéger des animaux - ou des humains - qui finissait asphyxié par l'étau des racines. Et bonjour le riche petit déjeuner. Cette Elorah leur ouvrit finalement un passage vers les profondeurs, la caverne et la cellule de Charlotte.

Elorah Kementari, principale conseillère de Gurawaen, notre roi.
"Jamais entendu parler. Moi, c'est Natacha, et elle, Charlotte."
Comment êtes-vous arrivées jusqu'ici ?
"Excellente question. Je pensais que vous pourriez y répondre."
J'ai éventuellement une idée sur la question ...
"Ah ? On écoute."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha
avatar

Nombre de messages : 1112
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 8454

MessageSujet: Re: La boite de Pandore   Sam 19 Avr 2008 - 0:57

~†~ Les sourcils de la jeune femme se froncèrent une nouvelle fois. Elle avait même l'impression qu'ils ne faisaient que cela... Froncés, défroncés. Froncés, défroncés. Et un levé de sourcil gauche. Et on rabaisse. Et un levé de sourcil droit. Et on rabaisse. La situation dans laquelle elles étaient - laquelle je ne sais pas - pouvait faire un très bon exercice de gymnastique des sourcils. Elles allaient de surprises en surprises et les expressions faciales de Charlotte étaient bien souvent perplexes... Alors, comme ça, Natacha avait failli se faire tuer deux fois ? Vraiment ? Charlotte et son ravisseur n'avaient croisé personne eux. Absolument personne. Pas âme qui vive... Par contre, elle aussi avait fait une petite promenade en forêt. Une petite longue promenade. Elle n'avait toujours pas compris comment le malotru qui l'avait enlevée avait fait pour s'y retrouver... Enfin, de toute manière, ce n'était plus vraiment le moment d'étudier la question. Ils étaient arrivés à destination, et Natacha et les autres les avaient rejoints et puis voilà... D'ailleurs, l'étrangère répondit à sa question. Elorah qui ? Gurawaen quoi ? Et voilà qu'une autre question qui lui brûlait les lèvres allait être abordée... ~†~

Nous avons pendant longtemps invoqué Eärfalas.
C'est une sorcière très puissante qui a quitté le pays il y a de cela de très longues années.
Elle nous a dit avant de partir que si nous avions besoin d'aide, il nous suffirait de l'appeler très fort et elle nous entendrait...
Nous n'avons pas compris la raison de ce conseil ce jour-là...

" Quel rapport avec nous ? "
J'y viens... Un peu de patience, il faut que vous preniez connaissance de ce qu'il se passe ici...

Le bonheur était partout dans la région. Tout le monde était heureux et la vie était merveilleuse. Et puis notre roi est mort. Son fils, Gurawaen, est monté sur le trône. Et depuis, plus rien n'est comme avant...
Gurawaen signifie "le fer sanglant de la mort". C'est un homme vil et sans pitié. Régulièrement, il désigne un village de la contrée et il y envoie ses gardes, afin qu'ils aillent exterminer deux ou trois familles. Il n'y a aucune raison à cela, c'est juste une manière pour lui de montrer qu'il est tout-puissant.
Je suis sa conseillère mais je n'approuve pas du tout ce qu'il fait. Ma place me permet d'aider ceux qui lui résistent et qui essayent de rétablir la paix.
Nous suivons toutes les attaques qu'il lance pour essayer de l'arrêter. Vous voyez cet endroit où nous sommes ? En réalité, il ne se trouve pas réellement dans la forêt qui borde Oronrá. Cet endroit n'existe pas réellement. Il y a un passage à chaque village du pays qui mène ici, grâce à une puissante magie.
Nous n'avons jusqu'ici trouvé qu'un seul moyen efficace pour stopper les attaques de Gurawaen. Il faut qu'une jeune fille pure native du village nous rejoigne. Ici à Oronrá, c'est Coamenel. C'est la jeune fille que vous avez vu allongée dans la clairière tout à l'heure. Nous récitons des sorts et invocations en formant un cercle autour de la jeune fille provenant du village à protéger. Cela forme une sorte de dôme protecteur autour du village et les gardes ne peuvent pas y pénétrer.
Toutes les filles que vous avez vues dans la pièce voisine viennent chacune d'un village différent et nous aident dans nos rituels pour protéger leurs villages lorsqu'ils se font attaqués.


* Et le rapport avec nous... ? *

~†~ Charlotte ne voyait toujours pas en quoi cela les concernait. Ni pourquoi elles avaient atterri ici. Et aucun des noms que pouvait citer Elorah ne lui était connu.. Gurawaen, Oronrà, Coamenel... Ce n'était même pas anglais... Elle se demandait ce que cela pouvait être comme langage et ce que tous ces noms pouvaient signifier. Ils avaient une vague consonance gaélique, et encore... Cependant, la jeune brune ne broncha pas. Elle resta immobile et silencieuse à écouter Elorah leur parler. C'était un peu comme si elle leur racontait une histoire... Pour Charlotte, rien de tout cela n'était réel. Mais pour tous les autres, hormis Natacha, c'était bien leur vie... Mais elle ne dit rien. Curieuse et attentive. Elorah l'avait en quelque sorte subjuguée. Elle voulait en savoir plus maintenant... ~†~


Nous nous sommes vite rendus compte de la véritable nature de Gurawaen...
Et les paroles d'Eärfalas me sont revenues en tête. Alors, nous avons commencé à l'appeler... Cela a pris du temps. Beaucoup de temps.
Nous avons d'abord reçu un signe.
Un soir où nous protégions un village, deux silhouettes féminines sont apparues dans les flammes. Elles se sont mises à danser puis elles ont disparu. Nous avons continué notre rituel puis y avons réfléchi.
Il y a une légende qui dit que deux jeunes femmes étrangères délivreront nos contrées.
Je pense qu'Eärfalas vous a envoyées à nous parce qu'elle croit que vous êtes ces jeunes femmes étrangères...

Un grand bal est donné ce soir, au château de Nátulcien. Garuwaen y sera. Je pense que c'est ce soir que va se réaliser la légende. Grâce à vous...

Mesdemoiselles...

" Madame. "
Ancalímon... J'espère que vous savez danser car Garuwaen est très friand de cet art...
Il va vous falloir le séduire le temps que nous agissions...


" ....................

Neutral

.....

C'est une blague ? "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La boite de Pandore   

Revenir en haut Aller en bas
 
La boite de Pandore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Hawai]A la recherche de la boite de Pandore
» Boite de Pandore # Liste des avatars
» La boîte de Pandore - Link's
» Haiti : 200 gourdes /Les ouvriers haïtiens sont bien seuls…
» La boîte de Pandora.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Poudlard University :: Les Extérieurs du château :: Parc et Forêt Interdite-
Sauter vers: