PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 L'Armée de la Rose (open)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Emmett Aeterna
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 243
Age du personnage : 27 ans
Habitation : Londres
Occupation : Dpt de régulation des CM et responsable des informations au Ministère de la Magie
Avatar : Hayden Christensen by HD
Date d'inscription : 30/03/2008
Coup de coeur : 44
Gallions : 7372

MessageSujet: Re: L'Armée de la Rose (open)   Sam 11 Oct 2008 - 21:57

Vous ne l’avez pas lu pendant que vous essayiez de trouver des réponses dans cette vieille prophétie ?

Je laisse volontairement de côté les bassesses ironiques sachant que cela ne m'avancera à rien de lui répondre. En outre, lui répondre serait déballer dix fois plus d'informations dont je ne suis pas sûr qu'elle les digère facilement. Toutefois, je suis étonné de l'outrecuidance dont elle fait preuve en m'assignant ce genre de réplique. Qu'est-ce qu'elle croit ? Que je m'éclate le nez empoussiéré dans les vieux Ecrits ? J'ai soudain l'impression qu'elle ne mesure pas la situation. Ou si elle la mesurait, peut-être n'a-t-elle aucune envie d'en savoir plus car derrière toutes les vérités, il y a des douleurs qu'on n'est pas certain de pouvoir affronter. L'aveuglement est une des valeurs sûres du bonheur.

Malgré tout, la discussion la remue. Elle essaye maladroitement de cacher ses émotions en empruntant la défensive. Je veux bien faire le dupe ou l'aveugle à mon tour pour ne pas lui causer trop de gêne. Je regarde ailleurs. Vers l'horloge qu'elle fixe.

Elle reprend en prétendant que je me fiche de ce qu'elle ressent. Ah bon ? Ca m'agace. Ca m'agace car c'est faux et c'est toucher au cœur de ce que je suis. Humaniste. Je ne me fous de rien et surtout pas du bien-être des autres sinon je ne serais pas attablé ici. Et qu'elle était ma première question déjà ? Qu'est-ce qui se trouve dans le cœur d'Iccam Rosà. Lui a-t-on déjà demandé auparavant ? Lui a-t-on seulement une fois posé la question de ce qu'elle, elle désirait ?

Sans être à son comble, mon énervement enfle à sa remarque suivante. "Une petite guerre". "Jouer avec le bouquin"... jouer... Une petite guerre... jeu de guerre... Les mots tournent dans ma tête, s'entêtent à froisser ma patience, dérapent jusqu'à ma déception. Une petite guerre ? Tout ça n'est qu'un jeu ? Vraiment ?

Je ne trouve rien d'autre à faire que lui sourire avec circonspection.

En un premier temps, je la regarde en pensant longuement aux alternatives qu'il resterait si Iccam Rosà restait incroyante. Je cherche dans ma tête, et dans tout ce qui a pu me passer à côté sans que je ne me rende compte, une façon de me mettre à sa place et de la comprendre au-delà de ce qu'elle débite. Elle pense qu'elle est la perte de l'Iccam Umbrès... A-t-elle pris ces termes au pied de la lettre ? Qui lui a raconté une chose pareille ? Visiblement, elle n'a jamais eu les manuscrits entre les mains.

Il me vient des pensées au sujet du milicien. Egon Sutham. Peut-être qu'il est en réalité le seul à pouvoir lui expliquer la situation... alors il serait obligé de révéler à Isis son appartenance à la résistance et d'autres faits n'appartenant qu'à leur histoire...

¤ Où je mets les pieds ? ¤

Mon sourire s'éteint petit à petit. Je dois lui répondre quelque chose. Je pensais pourtant que ma question était claire. Je vais la répéter:

Ce que je veux, c'est savoir ce que ressent Iccam Rosà. Ce qu'elle envisage... j'aimerais savoir comment vous comprenez ce qui est arrivé et ce qui va arriver... et de ce fait, je me demande où sera Iccam Rosà le jour où on aura besoin d'elle à côté d'Umbrès.

Un petit temps et je reprends avec une certaine tendresse avant qu'elle réponde:

Vous n'êtes pas curieuse ? Même pas un tout petit peu de savoir pourquoi vous ? De connaître le dénouement et de n'être plus que vous ?




27 ans
Archiviste au Ministère
Département et régulation des créatures magiques
Clé #1 - Le Passeur
Père d'une petite fille prénommée April (5 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Isis Kitlee
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 519
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Iccam
Signature : Jugette
Avatar : Ulysse
Date d'inscription : 09/05/2007
Coup de coeur : 75
Gallions : 12711

MessageSujet: Re: L'Armée de la Rose (open)   Dim 12 Oct 2008 - 19:33

Elle ne savait pas répondre.
A aucune de ces questions elle avait une réponse. Même pas une esquisse.


Effarée, elle commença à paniquer.
Son environnement devient de plus en plus agressif. Le tintement d'une cuillère tourna un café, de verres s'entrechoquent, le crissement d'une chaise, le brouhaha de la pièce la rendait malade. Besoin de partir, sortir, prendre l'air. Fuir.


Fuir. Une seconde nature et elle ne lutta pas contre. Au contraire, elle prit ses affaires et s’excusa maladroitement de partir. Pas sur que cela fut très audible, mais elle ne prit pas le temps de voir la réaction d’Emmett.
Partir loin d’ici c’est tout ce qu’elle voulait.

La foule devient oppressante et elle faire plusieurs détour pour éviter de ses prendre plein de sorcier soucieux. Tête baissée, elle fonçait droit devant, sans but précis. Elle voulait juste oublier cette conversation. Ce qu’elle n’arriva pas à faire, sans surprise.


Depuis sa première rencontre avec Rosà et Umbrès, Isis n’avait pas arrêté de voir le problème sous un seul angle. On lui avait imposer sa tâche. Aucun choix ne lui était possible, elle était obliger de suivre les directives divines.
Ca ligne de conduite avait toujours était de se battre contre ce fait. Ce rebeller contre le chemin tout tracé. Juste pour pouvoir exister.

Et là, un parfait inconnu vint lui demander comment elle voyait le futur en tant qu’Iccam Rosà. Ce qu’elle voulait. Le choix.
Elle n’avait pas le choix.
C’était plus facile à vivre.
Bien plus que de s’avouer qu’il devait y avoir des raisons qui l’ont fait d’elle uen Iccam.


Larmoyante, elle s’arrêta sur un banc. Etourdi, elle se prit la tête dans ses mains pour que celle-ci n’explose pas. Entre deux reniflements elle essaya de se calmer, de se trouver une excuse, de mettre son malheur sur le dos de cette foutue prophétie du centaure. De se dédouaner de ses responsabilités et de son désintéressement du futur mondial.


- Pourquoi moi ? Je veux juste les voir heureux et vivre avec eux. Pourquoi moi ?

Elle ne savait même pas ou elle se trouvait. Elle avait juste besoin d’être seule. Elle avait juste besoin de temps pour retourner voir Emmett et lui demander concrètement pourquoi elle. Il l’avait rendu curieuse. Il avait eu un effet bénéfique sur elle. Il fallait maintenant qu’Isis s’en rende compte.
Revenir en haut Aller en bas
Egon Sutham
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 334
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Résidence Kaïtos (North London)
Occupation : Directeur de TASKS
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 98
Gallions : 8015

MessageSujet: Re: L'Armée de la Rose (open)   Dim 26 Oct 2008 - 14:57

Un hibou au plumage clair tacheté de gris vint se poser sur le banc où venait de s’asseoir Isis. Le volatile semblait attendre avec calme que la jeune fille se remette de ses saisissements pour lui tendre la patte où un parchemin avait été attaché soigneusement. Comprenait-il l’émotion humaine? Qui sait si son maître ne lui avait pas inculqué la patience et la compassion.

Le petit être de plumes s’approcha d’Isis d’un pas maladroit à cause du bout de papier enroulé sur lui-même et vint caler sa tête contre sa hanche. Comme une caresse l’obligeant à relever le visage qu’elle avait enfoui dans ses mains.

Quand il se sentit regardé, le hibou tendit sa patte pour qu’on le délivre de son pli. Une fois délivré, il s’envola pour retourner à son maître.

Citation :
"Envie de t’écrire. Je ne sais pas où t’es, ce que tu fais, avec qui tu es mais tu as traversé ma tête toute la journée. J’ai comme un manque. Tu me manques. Je voudrais décoller le nez de mes affaires et passer un peu de temps avec toi. Ca ne ferait pas plus de deux semaines qu’on ne s’est pas vu plus de deux minutes entre deux portes? Il devrait y avoir moyen d’arranger ça si Rhidow dort à La Maison pendant que toi, tu dors à la maison... Et j’ai des choses à te dire. Le temps passe et nous n’en avons plus parlé. Si tu es ok pour ce soir, je passe te chercher où tu veux.
Je t’aime, Lapin Nain.

Pensées.

Egon."




Iccam
Revenir en haut Aller en bas
Isis Kitlee
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 519
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Iccam
Signature : Jugette
Avatar : Ulysse
Date d'inscription : 09/05/2007
Coup de coeur : 75
Gallions : 12711

MessageSujet: Re: L'Armée de la Rose (open)   Dim 26 Oct 2008 - 23:05

Une éclairci enchanteresse venait d'apparaître dans ce paysage brumeux. Cela faisait un bout de temps que l'hibou était repartit chez son maître quand elle fit un geste pour le remercier. Elle resta quelque perplexe à l'absence le l'oiseau, soupira avant de relire le mot.

En temps normal, une nuit avec son homme l'aurait fait sauter de joie. Elle aurait préparé, enfin acheté, un bon petit plat, lui aurait raconté ses exploits de "maman" et écouter ses exploits à lui. Terminer enlacer.

Autant dire que cela ne serait pas la réalité. Elle pourrait mentir mais elle serait bien trop vite démasquer. Pensive sur son banc, les gens aller venant devant elle, elle resta amorphe encore quelques temps. Un bip la fit émerger complètement. Le temps de baisser ses yeux et de constater le petit mot d’urgence de Mallhou.


Citation :
Je suis appeler en urgence à Sainte-Mangouste. Peux-tu abréger ton rendez-vous avec Benjamin ? Je ne veux pas laisser ton fils sans surveillance. Tu verras il a fait un magnifique tableau sur le sofa blanc. Rentre vite, stp. Mallhou.

Ses rapports avec sa tutrice s’était nettement améliorer depuis que Rhidow vivait chez elles.
Le petit Shalimancyan vivait avec Isis pendant tout l’été. Il avait maintenant sa propre chambre dans le vaste loft de Londres qu’il préférais – et de loin – au minuscule studio d’Egon. La plus grande divergence entre lui et sa mère de cœur.


Elle envoya magiquement un mot à Egon :


Citation :
Je dépose Rhidow à La Maison. On se retrouve au studio. Tu me manques. Isis.

Comme d'habitude, elle ressentit que sa baguette lui échappait. Sa main tremblait de nouveau. Cela restait anodin malgré l’inquiétude de Mallhou à ce sujet. Depuis le vol du Calice, nombreux sorcier devenait cracmol, cela pouvait arriver à tous les sorciers sans crier gars. Sa baguette ne lui obéissait plus aussi facilement qu'avant, peut être un nouvel effet néfaste.
Quoi que, une Iccam cracmol ça ne devait pas être très utile.

Fatiguée de ce poser des questions, elle transplana jusqu'au loft. Elle fut accueillit par un Rhidow ultra heureux, un peu moins quand elle lui annonça qu'il irait dormir à TASKS, et encore moins quand elle le gronda d’avoir abîmer le canapé de Mallouwen. Une moue boudeuse et une excuse à peine audible, il monta faire sa valise. Après une grosse demi-heure, elle déposa Rhidow fou de joie (à ce demander pourquoi il lui faisait ses petits yeux larmoyant pour la faire culpabiliser de le mettre au placard pendant le bouclage de la valise et pendant tout le trajet). Elle jeta un coup d’œil mais un nouvel arrivant adulte l’averti qu’Egon n’était pas dans son bureau et qu’il ne savait pas trop ou il était. Déçu, elle partit après avoir reçu un énorme baiser sur la joue d’un centenaire d’un mètre vingt.
Elle transplana à la résidence Kaitos. Silencieuse elle entra dans le studio. Soucieuse et sans joie. La soirée aurait pu être tellement bien.

Emmett la hantait toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Armée de la Rose (open)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Armée de la Rose (open)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mon Armée Peaux-Vertes!
» Liste d'armée gobelines en 750 points
» L'Armée d'Haïti, Bourreau ou Victime?
» Du code d'éthique de l'Armée Mainoise
» L'armée full boîte de conserve du métalkramé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: Londres ● Capitale des PURs :: Ministère-
Sauter vers: