PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 L'été avant l'heure [Suite - Emmy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12602

MessageSujet: L''été avant l''heure [Suite - Emmy]   Dim 17 Mai 2009 - 17:52

"Ce sont les hommes. De grands enfants qui, sans une femme derrière eux, ne sauraient pas quoi faire de leur dix doigts."

Le frère d'Emmy lui faisait penser au sien. Si Natacha pouvait ne pas le voir pendant des semaines, dès qu'Emmeric réapparaissait, il ne la lâchait plus pendant des jours. Voir quand c'était elle qui squatter chez lui sans vergogne. Comme elle avait l'habitude de la dire, elle vivait partout et nulle part en même temps. C'est son père, son frère, chez les parents de Circé (elle avait sa propre chambre !), Poudlard, TASKS, chez Benjamin... Bref, elle n'était pas prête de se retrouver à la rue.

Un grand sourire étira les lèvres de Natacha dès qu'Emmy lança l'idée d'un endroit sympa. Elle devait bien connaître deux-trois endroits 'sympa'. Avec Circé, elles avaient eu le temps de tester nombre de bar, que ce soit à Londres ou Hastings. Elles étaient jeunes et ce n'était pas Antarès ni la météo déglinguée qui allait les empêcher de sortir, de faire la fête et de profiter du peu de bon temps que pouvait leur procurer la vie.


"Ça doit pouvoir se trouver facilement, si tu n'as pas peur de te mélanger avec des moldus. Laisse moi avant le temps de me changer," finit-elle, la tête fourrée dans son armoire plus vite que l'éclair.

Elle allait laisser tomber l'uniforme scolaire. Elle n'avait pas l'intention de les amener au CMC, trop scolaire. Elle savait déjà où elle allait trainer Emmy. Un pied de nez au temps polaire de l'extérieur, en espérant que cela lui plairait et collerait parfaitement avec l'idée qu'elle se faisait d'un endroit sympa.

Like a Star


Elles avaient fait vite. Le temps était exécrable, le genre de temps où on préfère rester dans son lit, devant un bon film. Pour ce coup, Natacha n'avait pas suivi le mouvement initié par Emmy, folle de sa jupe. Il faisait trop froid et l'étudiante n'avait jamais espéré mourir congeler comme un mammouth dans son bloc de glace. Alors pantalon en velours et pull léger, manteau et écharpe tout en noir (sauf l'écharpe, blanche) parce qu'il paraissait que ça conservait la chaleur (et tant que ça fonctionnait dans sa tête).

Natacha habillée, elles s'étaient dépêchées de quitter les alentours de Poudlard pour transplaner. A force d'utiliser ce moyen de locomotion avec Circé, Natacha avait tout un lot de terrain idéal pour les arrivées en transplanage, toujours de préférence près d'un endroit de fête et toujours moldus. On percevait alors très nettement le côté moldu de sa personnalité, pour peu qu'on s'y intéresse.

Les deux filles avaient parcouru les centaines de mètres qui les séparaient du bar en courant presque, pour échapper à la froideur mordante. Il n'était pas bon, vraiment, de sortir en ce moment. Mais quand elles entrèrent dans le bar, une douce chaleur leur réchauffa les mollets, voir tout le corps. La déco donnait l'impression qu'on avait atterri en pleine jungle, des rameaux de feuilles au plafond et aux murs et faisant le tour complet des lieux renforçaient cette impression, en plus de la chaleur moite sans en faire trop. Pour le reste, c'était bar en bambou et un aquarium au centre, entouré de moldus majoritairement jeunes, faisait office de grand table centrale.


"Pour se croire en plein été," expliqua Natacha, si Emmy se demandait quand est-ce qu'elle était tombée sur la tête de les avoir amener dans un endroit pareil.

Un serveur (jeune... aussi) les dirigea vers une petite table à l'écart, entourée de siège profond. La lumière était plus tamisée ici, donnant à l'endroit des allures de petit paradis, bien loin des troubles qui sévissaient partout dans le monde. Le jeune homme les quitta après leur avoir donné à chacune une carte avec les consommations.


"C'est un endroit un peu particulier, commença à expliquer Natacha. Ils servent ici exclusivement des cocktails -avec ou sans alcool- de fruits frais et pressés, le plus souvent exotique. On l'a découvert avec Circé, il y a quelques années. On y venait souvent, l'été. Ce qui n'est pas le cas aujourd'hui, c'est sûr, mais on a qu'à se dire qu'il fait grand soleil dehors et qu'on mourait de chaud... ce qui est le cas," finit Natacha dans un éclat de rire et en enlevant son écharpe ainsi que son manteau.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'été avant l'heure [Suite - Emmy]   Mer 20 Mai 2009 - 21:10

J’ai pas encore pu ouvrir la bouche.
Il y a des plantes partout. L’une a même daigné me chatouiller les mollets. Lesquels étaient frigorifiés depuis notre petite escapade à l’extérieur.
Ça me rappelle un endroit de Suède il y a maintenant de nombreuses années. Une petite voisine moldue m’avait invité à son anniversaire. Mon père avait tenu à ce que j’y aille, friand des bonnes relations avec le voisinage et désireux de ne pas attirer l’attention sur une petite fille sans amis apparent. Et par apparent, notons qu’il pensait « moldu ».
J’ai donc été à l’anniversaire le plus ridiculement … « trop » de toute ma vie. Trop d’invités, trop de gâteaux, trop de tout. Elle avait choisi (enfin, ses richissimes parents) de faire ça dans un club privé qui possédait une piscine immense autour de laquelle étaient plantées diverses plantes exotiques. Une partie de la piscine passait même à l’extérieur où il faisait un froid de canard. L’eau était délicieusement chaude et contrastait énormément avec l’atmosphère frileuse du mois de décembre. J’avais passé ma journée dans l’eau et lorsque j’en sortais, c’était pour m’amuser dans la jungle des plantes.
Si l’anniversaire m’avait parut étrange, je n’en avais pas passé une mauvaise journée pour autant. Le lieu était charmant. Dommage à mon goût d’y fêter un anniversaire avec autant de monde. Sans les cris on se serait cru sur une île exotique.
Je retrouvais un peu cette impression de dépaysement dans le lieu qu’avait choisit Natacha.

Le serveur qui nous amène les cartes a un petit côté acteur américain. Je lui souris en retour et me jette sur le descriptif des différents cocktails.


Y a des fruits que je ne connais même pas. Butia capitata… ça doit avoir un goût de mangue ça avec un nom comme ça.

Tous les cocktails me tentent.
Ceux qui ont des fruits que je connais me paraissent rassurants, tandis que ceux qui sont constitués d’ingrédients inconnus m’attirent par pure curiosité.
Dans l’idéal j’aimerai goûter à tout.
D’ailleurs si Emmett était là, je me permettrai de lui conseiller de prendre l’un de ceux que j’hésite à prendre de façon à pouvoir lui en voler une gorgée.
Je ne sais pas encore si je vais oser avec Natacha.
Le dessin d’un cocktail orangé et rouge avec son petit parapluie brillant me fait de l’œil. Il me supplie de le prendre. Je passe un doigt sur l’image et referme bruyamment le menu.


Ce sera cocktail maison pour moi.

Oui, je sais pas très original, mais j’aime bien cerner l’endroit en goûtant ce qu’offre la maison.

Quelques tables plus loin, un couple bavarde gaiment en se tenant la main. Je ne les observe pas trop longtemps, il parait que ce n’est pas convenable. Pourtant le bonheur fait plaisir à voir. Si j’étais heureuse j’aimerais qu’on me regarde si ça peut mettre du baume au cœur.


Tu ne trouves pas que le Colonel bleu a l’air très bon aussi ?

Douce insinuation.
On ne sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'été avant l'heure [Suite - Emmy]   Mar 2 Juin 2009 - 23:57

- Les seuls qui valent le coup ici, c’est Tendre Baiser ou Douce Amertume !

Déclara une voix connue des deux jeunes femmes dans leurs dos. Les joues rougies par la danse, sourire aux lèvres et les yeux pétillants…. D’alcool ?! Circé se tenait assises sur les épaules d’un bel éphèbe torse nu. Les cheveux lâchés lui retombaient sur la nuque et le dos nu vert émeraude. La jupe en daim révélait les gambettes fines de la demoiselle et ce n’était pas les bottines à talon haut et boucles qui allaient les dissimuler. Verre en main à demi vide ; ou selon elle à demi plein ; et l’autre posé dans les cheveux brun de son porteur attitré de la soirée, elle contemplait ses amies de haut, d’un regard amusé.

- Alors les filles, ont viens me rejoindre ! Vous en avez mis du temps, ça fait déjà une heure et demie que je suis là.

Elle termina son verre d’un trait et le déposa sur le plateau d’une serveuse qui passait par là avant de s’en saisir d’un autre. Bleue-vert avec un tranche de citron qu'elle se mit à siroter de suite

- J’vous ai pas présenté mon ami. Théo voici Natacha et Emmy. Emmy, Nat, je vous présente Théo.

D’un geste léger et aérien, elle sauta des épaules du fameux Théo et déposa un baiser sur ses lèvres après qu’il eu gratifié les filles d’un sourire charmeur et d’un petit enchanté.

- Tu me laisse un instant avec mes amies et promit je te rejoins après. Va donc me commander un Douce Amertume au bar veux-tu.

Et sans plus se préoccupé de lui, elle passa son bras sur l’épaule d’Emmy et tout de go comme à l’accoutumé, annonça.

- Mon oreille ne m’avait trompé alors ! Je vois qu’on fouille dans mon armoire en mon absence. (Si j’ai bien suivit elle a mon pull s’non je change hein ^^) Il te va à merveille Emmy, si tu l’aime je te le donne. Je dois l’avoir mit à tous casser deux fois.

D’humeur festive, elle jugea bon de ne pas faire remarquer qu’elle aurait pu l’assortir avec une autre jupe que celle là, mais pour une fois que la demoiselle faisait un effort… Elle leur adressa un sourire à toutes les deux et prit place sans en demander la permission.
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12602

MessageSujet: Re: L'été avant l'heure [Suite - Emmy]   Jeu 4 Juin 2009 - 13:46



Natacha aurait presque pu rire de la tentative -qui se voulait discrète- d’Emmy de lui faire commander les cocktails qui lui faisaient de l’œil. Mais après tout, elle avait choisit cet endroit justement pour ses cocktails étonnants et si elle avait gouté à une grande partie (c’est fou ce qu’on pouvait boire en une seule soirée…), ce n’était pas son cas. Autant faire plaisir à tout le monde.

"Va pour un Colonel Bleu alors. S’il vous plaît."

Le serveur récupéra les cartes et partit vaquer à ses occupations mais fut coupé par l’arrivée détonante de Circé, sur les épaules d’un inconnu et si Natacha ne la connaissait pas aussi bien, elle aurait presque pu en déduire qu’elle était ivre. En voila une qui n’avait pas lésiné sur les cocktails alcoolisés.

D'un hochement de tête, Natacha salua le chevalier servant du moment de Circé, en commentant :


"Je comprends alors mieux maintenant pourquoi tu en es déjà à grimper sur les épaules du premier mec qui passe, si tu es déjà là depuis plus d'une heure," lança-t-elle juste assez fort pour le concerné puisse l'entendre aussi.

Qu'il aille donc jouer les toutous à sa maitresse si cela lui chantait, tant qu'il comprenait que pour sa part, sa présence à leur côté n'était en rien désirée et ne serait surement pas tolérée, à moins de supporter une esclandre. Quelque fois, le comportement de Circé avec les hommes lui pesait et lui faisait même regretter qu'elles ne soient pas moldues et séparées par quelques dizaines de kilomètre l'une de l'autre.

Quand le sujet dériva finalement vers la nouvelle (ou presque) tenue d'Emmy, Natacha ne put s'empêcher d'être plutôt fière d'elle tout en balayant l'air de la main, plus amusée cette fois de l'étalage du comportement honteux de Circé quant aux vêtements.


"Oui, je vais t’apprendre quelque chose Emmy, si tu ne l’as jamais remarqué. Les moldues, anglaises ici, des temps de la Monarchie, avaient pour habitude -si ce n’est l’obligation- de ne jamais porter deux fois la même robe de soirée. Et bien Circé est pareille. Elle achète, elle porte une, deux, trois fois, et bam, les vêtements partent aux oubliettes. C’est la Lucky Luke des fringues, elle achète plus vite que son ombre," conclut-elle, légèrement ironique.

Connaissant les intentions futures de Circé quant à son métier, il fallait espérer pour elle qu’elle arrive à se faire une réputation en béton pour couvrir toutes ses lubies en matière de dépenses et faire entrer assez de Gallions pour subvenir à ses besoins. Encore que si papa était toujours derrière...


"Mais tu as eu la bénédiction de la grande papesse de la mode de Poudlard, Emmy. Ton honneur est sauf !"

Prenant le palmier multicolore qui décoré le verre de Circé, Natacha le mit sous le nez d'Emmy, un air on ne peut plus sérieux sur le visage pour parfaire la plaisanterie.

"Alors dites nous mademoiselle, quel effet cela fait-il d'avoir eu l'insigne honneur d'un compliment de la grande Circé ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'été avant l'heure [Suite - Emmy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'été avant l'heure [Suite - Emmy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Milena de Cortès, une monté Cristo avant l'heure !
» Noël avant l'heure
» « L'heure la plus sombre est celle qui vient juste avant le lever du soleil. »
» Quelle heure-est-il Madame Cécile ? 8h et quart, Madame placard !
» Jimmy Jaccobs Vs The Rock

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: Londres ● Capitale des PURs :: Commerces & Administrations-
Sauter vers: