PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 Mensonges & Trahison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jezabel Jackersson
● University ●
avatar

Nombre de messages : 82
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Londres
Occupation : Arsenic et vieilles dentelles
Signature : Jugette
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 10/01/2008
Coup de coeur : 21
Gallions : 7211

MessageSujet: Re: Mensonges & Trahison   Ven 2 Juil 2010 - 12:37

- Parce que je suis le double de Jay, dit Louange de but en blanc.

Quand il y avait Louange avec elle dans le même périmètre Jezabel avait toujours l’impression bizarre qu’elle était seule mais qu’elle avait deux visions de la même situation, avec deux avis sur cette situation.

Ulysse était tellement fâché contre la petite anglaise qu’il la regardait même plus. Jezabel réagit avec maturité à cette attaque inoffensive mais blessante: elle le bouda aussi. Mais son autre elle, se fichait des guéguerres. Elle voulait tout savoir et elle voulait qu’Ulysse se sente en confiance et pas qu’il culpabilise.

La femme expliqua son lien et la raison de son existence au moldu. Louange avait un caractère plus posé que Jay. Elle aimait les activités artistiques ou mentales qui demandaient une grande concentration. Jezabel la seule chose sur laquelle elle savait se concentrer c’était sur la pose de vernis. La tattouist avait des opinions rationnelles, sages et pertinentes, Jezabel ne voyait souvent les choses que d’une manière brute et sans recul. Elle se laissait volontiers déborder par son émotivité (surtout avec les hormones qui faisaient des siennes depuis e deuxième mois). Mais pour tout le reste elles vivaient des vies parallèles et des sensations similaires. Si Jay se blessait, à l’autre bout de la ville, Louange était prise de douleurs, si Louange était ronchon, Jezabel devenait invivable (il faut dire qu’elle avait pas besoin de Lou pour devenir invivable)... enfin on a compris le principe.

Elles étaient liées grâce à un très vieux sortilèges que l’auror bereby Blueberry avait déniché au département des mystères quand elle était en 7ème année. C’était arrivé suite à une aventure qu’ils avaient eu dans la forêt Interdite un jour de Saint Valentin. A cause de Caled Sutham et les jumeaux McAlister, des élèves de Poufsouffle, une vague de romantisme exacerbée avait déferlé sur Poudlard.
Ah! C’était le bon vieux temps! Même si dans elle l’histoire elle avait littéralement failli être tuée par un Ubuk a frange. Les trois garçons avaient mis du filtre d’amour dans le petit déjeuner de tout le monde et chacun tombait amoureux de la première personne qu’on voyait ce jour-là. Jay et l’auror avaient eu la malchance de se voir durant ce fatidique moment.

Pour pas faciliter les choses, l’auror avait dans les 30 ans et il culpabilisait beaucoup de ce qu’il ressentait pour Jezabel. Pour se faire pardonner ses pensées licencieuses (plus tard jay avait compris que c’était surtout pour acheter son silence et qu’elle n’aille jamais fournir aux Gossip Girls du village Poudlard ce gros ragot à se mettre sous la dent au risque de briser son mariage), Blueberry lui avait promis d’exaucer ce qu’elle voudrait. A la même époque, Jezabel et Joséphine Campbell revenaient d’un voyage dans le temps au cours duquel, Jay avait été témoin de la chute et de la dépression d’Adel Iscarioth dans le futur. Ca avait beaucoup touché Jay et elle avait promis à Joséphine qu’elle ferait tout ce qu’elle pourrait qu’Adel survive à son futur. Donc quand l’auror Bereby demanda à Jezabel ce qu’elle voulait pour lui avoir sauvé la vie dans la forêt Interdite et pour garder le silence sur leur aventure, l’ancienne Gryffondor avait souhaité qu’il la duplique avec quelques années de plus. Ainsi été née Louange.

Louange avait la particularité d’avoir été intégrée a la mémoire collective des habitants. C’était comme si elle avait toujours existée. Comme Jezabel avait remarqué qu’Adel avait un don pour le dessin, l’art et la magie, elle avait fait de Lou une tatoueuse... et grâce à son métier, la souffrance d’Adel suite à sa rupture avec Joséphine, l’avait aidé à tenir. Il avait même eu une très brève aventure amoureuse avec Louange. C’était 1 ans et demi après la création de Louange et le double magique qui portait toujours un masque pour cacher sa ressemblance physique avec Jezabel avait révélé au Serpentard sa vraie identité. Leur aventure amoureuse avait pris fin à cet instant et Adel avait gardé le secret. A ce jour, il était le seul à savoir... et il avait jamais vraiment causé à Jezabel mais Louange était sa patronne et son point de repère et il lui disait qu’il la prenait pour une être à part entière. Ca ne l’intéressait pas de savoir qui était réellement Jezabel malgré tout ce qu’elle avait fait pour lui.

En écoutant Louange raconter toute leur histoire, jay fut prise d’un instant de nostalgie et elle voulut retourner dans le passé pour revoir Adel et s’excuser de l’avoir trompé.

Le train était maintenant très loin de Londres. Jezabel regarda Ulysse, elle n’avait plus envie de lui faire la tête. Elle voulait jouer carte sur table:

- Ulysse, dit Jezabel, Louange a été créée pour m’aider à réaliser mes souhaits et à résoudre les conflits... elle est moi à quelques années de plus, je suis elle à l’instant présent. C’est une illusion vivante et tu n’as pas à te sentir coupable que je lui demande ça... parce que c’est moi qui serait à sa place et j’aurais que ce que je mérite. En même temps, je ne me vois plus offrir une personne à un Opposant comme si c’était un cadeau souvenir.
- Elle a raison, Ulysse, termina Lou, ne vous inquiétez pas. L’Opposant qui se trouve dans le couloir s’attend à ce que vous soyez la cible de Jezabel mais avec mon apparition, il doit se poser des questions. Le mieux pour justifier cet amalgame est effectivement de faire croire que je suis le présent de Catherine Cymbal et que vous serez le Soumis de Jezabel. Elle pourra toujours vous libérer dans le futur... mais si vous tombez entre les mains de Cymbal, je crains que ça soit une autre paire de manches. Alors qu’en dites-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Denali
● Humain ●

avatar

Nombre de messages : 94
Age du personnage : 24
Habitation : England
Occupation : Conservateur du Petit Musée de la Magie expliquée aux Moldus
Avatar : Cutly
Date d'inscription : 19/03/2010
Coup de coeur : 20
Gallions : 5642

MessageSujet: Re: Mensonges & Trahison   Mar 6 Juil 2010 - 13:35

Avant que l’avenir de la planète ne sombre dans une sorte de polar Sci-Fi digne des meilleures productions américaines, la chose la plus grave qui pouvait m’arriver était de me coincer le doigt dans une porte. Alors, je pouvais suivre mon bonhomme de chemin, un pansement au doigt mais sans rancune pour la maudite porte. Aujourd’hui, le choix est cartésien car il relève d’une mécanique complexe dont je ne saisis pas toutes les ficelles. Ce n’est pas une petite claque sur les mains qui peut me faire sortir de mes gonds mais une grosse baffe en plein dans la vie. Tout peut changer et je ne sais pas comment appréhender ce changement. Plusieurs forces s’affrontent en moi, hésitantes et effervescentes, et mes réponses stagnent au bord de mes lèvres de peur de révéler les côtés les moins savoureux de ma personnalité.

Les regards des femmes enceintes me toisent avec anxiété. Elles attendent une réaction de ma part. On dira que c’est totalement stupide car je suis certainement le plus à plaindre si on regarde tout ça depuis l’extérieur mais je n’ai pas envie de les décevoir.

‘J’aurais dû être élevé par mon père...’

Ce n’est pas tant la recherche de l’estime de ces sorcières qui contamine mon jugement que la conservation de l’estime que je me porte à moi-même. Je ne veux pas être un lâche. Je ne veux pas fuir les problèmes et me réfugier devant mon poste de télévision, comme je le fis tant de fois adolescent, dès que le monde au-dehors me paraît trop farouche. Et en même temps, je me sens tout petit face à ces circonstances qui dépassent en conséquences et en gravité tout ce que j’avais pu vivre jusqu’ici. De plus, il serait stupide de ma part de refuser l’inconnu sous prétexte qu’il m’effraie. Il est incontestable que je ne voyais pas les enjeux de mon futur comme elles me le présentent mais que me réserve ce futur si effrayant ? Ne faut-il pas une bonne fois pour toute que je lui fasse confiance et que je me laisse porter ? Je me suis battu pour ouvrir mon musée et la finalisation de mon projet est tout ce qui compte pour moi à ce jour. J’ai désiré pendant longtemps entrer dans ce cercle si mystérieux de la sorcellerie et du fantastique. Faut-il que je claque la porte au nez du destin sous prétexte qu’il ne se présente pas à moi sous la forme que j’attendais ? Deux femmes enceintes et une histoire emberlificotée.

Au-delà des dilemmes qui ne concernent que moi, il y a aussi la présence de Louange Deb. Je n’aurais jamais pensé que les forces magiques puissent aller jusqu’à créer un nouvel être à part entière. Un être indépendant qui puisse à son tour engendrer la vie.

‘Elle n’est qu’une illusion sophistiquée...’

Mon regard se fixe à Louange. Très lentement, je me penche vers l’avant, les bras tendus et les mains vers son visage. En cours de route, je lui demande faiblement si je peux... je peux retirer votre masque ? Je veux la voir. Sa rétine grossit et devient presque toute sombre. Elle regarde Jezabel. Il me semble qu’elle a peur. Comme mon geste n’est pas agressif et lui semble être une condition sine qua non à l’obtention d’une réponse de ma part, elle se laisse faire mais je ressens son inconfort et son angoisse.
J’ai déshabillé beaucoup de femmes, et quelques hommes aussi, mais jamais je n’ai eu le sentiment que mes gestes étaient à ce point intimes et impudiques. Pourtant, il le faut. Je fais glisser doucement le masque le long de son visage. Elle baisse la tête vers l’avant. Des mèches noires viennent voiler son visage. Je les écarte avec la même lenteur et redresse délicatement son visage pour la contempler. Elle tarde quelques secondes à fixer ses pupilles devant elle, sur moi.

Elle pousse un léger soupir et s’abandonne à mon regard. J’ai du mal à la cataloguer comme une illusion, simplement une illusion. Cette illusion me parle, pense, dégage un parfum florale plutôt agréable, me regarde avec de l’espoir, elle a donc des attentes, elle décide et elle ressent le monde. C’est une personne. Pas un objet. Jezabel est aussi est une personne et si l'une et l'autre sont liées, elles partagent bien plus que l'humanité.

■ Jezabel, dis-je en lâchant le menton de Louange, j’accepte.

Il y a un instant de silence. Ma réponse ne sonne pas comme une bonne nouvelle car c’est un drame en soi. Mais je n’ai pas terminé de parler.

■ Je serai le Soumis de Catherine Cymbal. Louange Deb n’a pas à payer pour votre égoïsme. Dès que nous arriverons à la prochaine station, nous ferons demi-tour et nous retournerons à Londres. Jezabel, vous pouvez dès maintenant aller à la rencontre de l’homme qui nous suit et lui dire que vous avez réussi votre mission.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.camgigandet.info/
Jezabel Jackersson
● University ●
avatar

Nombre de messages : 82
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Londres
Occupation : Arsenic et vieilles dentelles
Signature : Jugette
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 10/01/2008
Coup de coeur : 21
Gallions : 7211

MessageSujet: Re: Mensonges & Trahison   Jeu 8 Juil 2010 - 15:58

Les joues de notre petite Jay avaient flambé dès l'annonce de la nouvelle. C'était vraiment pas comme ça qu'elle voyait les choses. Cette histoire de bébé (et d'hormones) ca lui faisait faire beaucoup de choses complètement irréfléchies. Par habitude ou par nature, la blondinette n'avait jamais considéré que l'opinion d'autrui puisse peser dans ses jugements et dans ses actions mais maintenant les conséquences de ses calculs étaient si graves qu'elle ne pouvait pas les ignorer... pire que tout, elle ne pouvait pas retourner en arrière.

♥ Est-ce que c'était trop tard pour aller voler un retourneur de temps au Dpt des mystères? Se pinça t'elle les lèvres. ♥

Elle était trop forte Jezabel! Elle venait de foutre en l'air la vie de deux personnes en un seul coup. Quatre personnes si on ajoutait elle qui devrait se traîner un horrible sentiment de culpabilité et d'Oma auquel elle devrait cache une nouvelle fois ses combines. En surface, elle se disait que c'était pour le préserver mais dans le fond on savait tous que Jezabel avait terriblement peur qu'il la juge et qu'il pense qu'elle n'était pas bien pour lui.

♥ Il aurait raison de penser ça. ♥

La jeune anglaise ne répondit pas à Ulysse. Elle se leva et elle retira ses lunettes pour les poser sur la tablette entre eux et Lou puis elle s'en alla dans le couloir. Elle alla trouver l'Opposant.

Elle le trouva dans un couloir pas très loin. Dès qu'il aperçu Jezabel, il se jeta sur elle, puis il la poussa et la bloqua contre le mur d'un compartiment vide dans lequel il y avait des affaires de gens qui étaient au wagon rafraichissements. Furieux, avec sa baguette,il ferma le compartiment derrière eux et empoigna sauvagement Jezabel sous le cou pour immobiliser sa tête et la forcer à le regarder tout en lui criant dessus:

- A quoi tu joues? Tu veux que je te tue maintenant?

Instinctivement, Jay avait posé sa main sur son ventre pour le protéger. Son air était bloqué dans sa gorge par l'avant bras du type. Il lui parlait trop près, elle pouvait sentir qu'il venait de manger un chewing gum a la citrouille. Jezabel essaya de le repousser mais il appuyait plus fort alors elle arrêta de se débattre:

- Pauvre tache, lâche-moi! J'arrive pas à parler... lache moi si tu veux que je t'explique, j'ai réussi. J'ai trouvé quelqu'un pour devenir le cadeau de Cymbal, lâche-moi!! Bouse!!

Il la lâcha et la flanqua sur un siège. Elle haletait, prit le temps de reprendre son souffle et de l'aplomb et elle lui expliqua:

- Au début, je voulais le type mais il m'a plu... alors j'ai trouvé quelqu'un d'autre pour Catherine. La fille qui nous accompagne sera parfaite pour elle. J'avais oublié que Catherine était lesbienne. Mon amie, Lou, elle a envie de devenir Soumise depuis longtemps, je lui en donne l'occasion. Quant au type, il a cru mon baratin, je lui ai fait le coup de la mère célibataire éprise de romantisme et il a voulut m'emmener en weekend pour me prouver qu'il était capable de geste passionné et spontané.

Jezabel excellait dans le mensonge, l'improvisation et le calcul.
Ca pouvait toujours servir d'avoir du bagou.

- Pourquoi, vous autres Opposants, êtes vous toujours aussi impatient et suspicieux. Ce type est un taré... j'aime bien les tarés! Il veut faire un truc à trois, j'ai appelé ma copine et comme ça je faisais d'une pierre deux coup... je savais que nous tu suivrais de toute façon donc j'avais pas vraiment peur que tu perdes ma trace.

L'Opposant avait du mal à acheter tout ce que Jay lui disait et il eut besoin de preuve.

- Nous ne ferons rien tant que nous n'avons pas pris le train dans l'autre sens, fit elle avec un grand calme. Sur le retour, quand le train s'arrêtera à Rodney Station, débrouille-toi pour prendre la fille avec toi et descendre du train. Transplanez à Canterbury. Quand Catherine aura eu son cadeau, je veux passer de grade, qu'on me fiche la paix et qu'on m'accorde le Soumis que j'ai choisi. J'ai plus que montré de quoi j'étais capable, à trois mois de grossesse!

L'Opposant accorda le bénéfice du doute à Jezabel. Elle lui demanda de trouver un filtre de sommeil d'ici la correspondance. L'Opposant acquiesça sans demander pour quoi elle l'utiliserait. Il sortit du compartiment où il croisa les gens qui revenaient du wagon rafraichissements. Ils avaient l'air étonné. Jezabel s'excusa et sortit à son tour. Elle n'avait jamais été aussi mal de sa vie mais même si Ulysse pensait le contraire, elle ne pouvait pas le laisser entre les mains d'une Opposante comme Cymbal.


ELLIPSE

Quelques heures plus tard...

Jezabel et Uysse étaient assis face à face. Il dormait paisiblement. Jay le regardait dormir depuis un moment. Le train arriva à King's Cross. Elle le réveilla. Elle ne lui avait rien dit au sujet de Louange, il faudrait encore quelques mensonges pour qu'il ne se doute de rien. Avant qu'il ne demande où se trouvait Louange, Jezabel lui dit:

- Elle est descendu à Rodney, elle a transplané chez elle. Elle te remercie pour ta gentillesse et ta générosité. Grâce à toi, elle est libre.
- Je dors depuis tout ce temps?
- Tu t'es endormi un peu avant Rodney.


ELLIPSE

Quelques jours plus tard...

- Tu ne trouves pas que c'est étrange que depuis que je suis supposé être Soumis, Catherine Cymbal n'ait pas encore désiré me rencontrer ? questionna Ulysse.

Jezabel lui colla deux bustiers Blendel sous le nez pour lui demander de choisir celui qu'il préférait. Depuis leur rencontre, Jay l'avait introduite dans son monde et dans son quotidien sans lui révéler la vérité au sujet de ce qui s'était passé dans le train alors qu'elle l'avait drogué pour l'endormir le temps que l'Opposant enlève Louage Deb.

- Le rouge ou le rose? Fit-elle.
- Pourquoi tu changes de sujet ? se fâcha Ulysse.
- Je ne change pas de sujet mais dans la vie il y a un ordre de priorités à respecter et le choix de ma tenue de soirée en est une. Quant à Cymbal tu vas pas me dire que tu es pressée d'être à ses ordres? Pour le moment, elle est occupée et je suis responsable de toi. Crois-moi, ça vaut mieux comme ça!

Jezabel choisit le bustier rose bien qu'Ulysse ait désigné le rouge.


ELLIPSE

Deux mois plus tard...

Jezabel avait présenté Ulysse à Elliot et à son entourage. Elle se présentait comme son mécène et il était l'artiste en vogue qu'elle voulait voir monter. Elle cofinançait les nouvelles arrivées à son musée et simplifiait toutes les démarches administratives entre les institutions sorcières et moldues. Dès que le moldu posait des questions, elle avait pris l'habitude de détourner son attention en créant un nouvel évènement, un vernissage, une soirée, une discussion, une soudaine envie de faire les magasins. Ils étaient devenus inséparables et sans qu'il s'en rende compte, Ulysse était devenu le prisonnier volontaire de Jezabel.

Ces derniers temps, ses questions se faisaient de plus en plus fréquentes. Quand il demandait où était Louange Deb et s'il pouvait la voir, Jezabel répliquait que Lou essayait d'ouvrir une nouvelle boutique de tatouages en Australie. Quand il voulait savoir quand Catherine Cymbal viendrait le rencontrer, Jezabel résolvait l'affaire en lui expliquant que Catherine était fantasque et que pour le moment, avec toute l'histoire autour de la refonte de l'Opposition, elle n'avait pas le temps de s'occuper de son Soumis et qu'elle avait demandé à Jezabel de prendre le relais.

Au moment du marquage du moldu pour en faire un Soumis, elle avait menti en lui faisant croire qu'elle le marquait elle-même parce que Catherine n'avait pas le temps.

Ulysse était le Soumis de Jay à son insu et pour s'assurer qu'il ne devine jamais la vérité, elle le gardait près de lui. Ils s'entendaient plutôt bien au-delà de tous les mensonges.


ELLIPSE

Le 21 juin 2012, Jezabel était enceinte de 7 mois. Ulysse avait eu la gentillesse de l'accompagner à sa troisième échographie car depuis quelque temps Oma la délaissait complètement et il préférait passer des heures à travailler qu'à veiller sur elle. Ulysse prenait plutôt bien le relais et agissait comme un mari par intérim.

C'était le jour du message télévisé d'Antarès. Il y avait eu ne réunion entre Dschubba. Ulysse avait accompagné Jezabel à la réunion et il l'avait attendu dans la voiture. Sur le chemin du retour, Jay n'avait pas prononcé un seul mot. Elle était dans un état second, et elle pleurait comme jamais.

- Qu'est-ce qu'il se passe Jezabel ? demanda Ulysse, ça me fait de la peine de te voir comme ça. Qu'est-ce qu'ils t'ont dit ?
- Louange Deb... elle a été tuée.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mensonges & Trahison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mensonges & Trahison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les mensonges de Reporters sans frontières sur Cuba
» Un trahison qui n'a jamais éxister
» [Trahison] - Fayom 27-05-1459 [coupable]
» A qui profitent les mensonges proférés sur Haiti?
» Mensonges et Séduction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: Londres ● Capitale des PURs :: Commerces & Administrations-
Sauter vers: