PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 Les cadavres dans le placard

Aller en bas 
AuteurMessage
Sacha de Lansley
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 648
Age du personnage : 23 ans
Habitation : SDF, c'est un comble...
Occupation : Retraité surchargé
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 254
Gallions : 8739

MessageSujet: Les cadavres dans le placard   Jeu 22 Juil 2010 - 22:05

Daily Prophet
Amiral vs. Antarès

Le 14 juillet à minuit, c'était la cohue devant l'université de Londres. Un jeune homme étrange se poste en haut des marches et attend le silence.
Ceux et celles qui suivent un peu l'actualité people auront reconnu Sacha de Lansley. Cet ancien élève de Serpentard avait déjà fait parler de lui suite à son procès retentissent et à son incarcération et à Azkaban pour le meurtre de l'ancienne directrice de Poudlard, Juge Lara Impartial. Après avoir été innocenté par le fantôme de cette même sorcière lors de son procès, Sacha avait purgé une peine d'une année de prison avec sursis et poursuivi ses études à Poudlard University dans une filière de droit sorcier. Il avait fait la une des journaux à scandales pendant près d'un an à cause de son franc parler et de ses prétendues aventures extraconjugales. On se souvient de ses aventures et de ses investissements dans l'industrie du cinéma sorcier en tant que producteur du blockbuster "Bad Timing". Et aujourd'hui, nous le retrouvons plus provocateur que jamais le poing levé en haut des marches de l'Université de Londres. Cela n'aurait-il pas des saveurs soixante-huitardes ?
Sacha repris de justice, Sacha étudiant, Sacha don juan, Sacha producteur et maintenant Sacha Amiral, chef de la Résistance.

Sa menace était limpide. "Je voudrais qu'Antarès sache qu'il ne me chasse pas. Que je vais le trouver. Où qu'il soit. Et je ne m'arrêterai pas de chercher" avait déclamé le jeune sorcier face aux caméras des télévisions venues nombreuses ce jour-là pour rencontrer l'Amiral et son antagoniste, Antarès. On se pressait comme dix scroutts dans une boîte de chocogrenouilles en bas des marches de l'édifice universitaire pour être les spectateurs privilégiés d'un duel au sommet qui n'aura finalement pas eu lieu.
Les attachés de presse avaient prévenus: "L'Amiral a fait savoir qu'il viendrait voter le 14 juillet, avant minuit, à l'Université de Londres" signalait Mr. Grape d'un communiqué du 23 juin. Cette déclaration avait immédiatement été suivie par la mise en place d'un système de sécurité avancé autour de l'université. L'annonce avait sonné comme une forfanterie irréfléchie de la part de la Résistance. Une bravade dont la conséquence inévitable aurait été un duel entre l'Amiral et le Gouverneur des Royaume-Unis de l'Opposition (les RUOs). Mais le Gouverneur Antarès ne s'est pas présenté. L'Amiral serait-il réellement craint par Antarès ? A la place d'un duel, nous eûmes le droit d'assister à une grande bataille entre Opposants et Résistants. Les deux camps se battirent jusqu'à ce que la police embarque tout ce beau monde. Les procès fusent encore en ce moment. Le gouvernement de Grande-Bretagne conjointement au Ministère de la Magie ont porté plainte contre une quarante de prévenus pour trouble de l'ordre publique et violence caractérisée. Pas de dix affaires sont instruites depuis la mi-juillet 2012.
Tous souviennent donc de cette journée. Et depuis cette journée, plus de nouvelle de Sacha de Lansley. Plus de nouvelle de la Résistance alors que l'Opposition, dirigée par le Gouverneur Antarès, ne fait qu'asseoir son pouvoir auprès de toutes les nations coopérant. Certains moins diplomates diront "traitres" plutôt que cooprérant.

Quand une horde d'Aurors américains de l'Opposition accompagnée par les hommes de la PIG s'est présentée chez lui le 15 juillet 2012, La Mansion, domaine privé de Sacha de Lansley, avait été entièrement vidée.

D'après nos informateurs, il ne restait qu'une petite boite dans le salon contenant un morceau de parchemin signé de la main du jeune insolent: "N'oubliez pas de fermer la porte en sortant. SdL"

D'aucuns disent que Sacha aurait quitté l'Angleterre avec son fils, laissant derrière lui sa femme qu'un des espions de la Résistance à Canterbury aurait signalé comme étant la Soumise du bras droit d'Antarès. Depuis maintenant plus de deux semaines, la Résistance se fait extrêmement calme. Aurait-elle dit son dernier mot ? Est-ce que le 14 juillet 2012 marque la fin des partisans d'Umbrès et Rosà ?

(...)

Plusieurs experts Ordinaires et sorciers rivalisent de conjectures selon lesquelles durant ce dernier mois, le QG mondial de la Résistance aurait été déplacé. En effet, après avoir fouillé la Mansion de fond en comble, l'Opposition a retrouvé des preuves selon lesquelles les Résistants avaient dû se servir des catacombes du domaine de Lansley en guise de base. L'endroit n'étant désormais plus sûr, il serait plus que probable que pour protéger sa famille et ses militants, de Lansley ait préféré déménager l'ensemble des bureaux de la Résistance dans un lieu plus discret et moins accessible. "La Résistance a forcément besoin de se réunir. Elle fonctionne comme une institution complexe et il lui faut une maison mère pour centraliser ses informations et ses politiques. Il est certain que ce silence n'est que temporaire... c'est le calme avant la tempête" supputait Jesse Carr, le responsable du bureau des Aurors britannique. De plus, "ils doivent continuer de trouver des stratégies pour protéger les Iccams" a-t-il ajouté lors d'une seconde interview accordée WMV Magazine.

(...)

La question que tout le monde se pose aujourd'hui est de savoir si Sacha de Lansley est réellement parti à la chasse à Antarès...


par Orìn Darcy


'Un peu, ouais.'

Sacha referma le journal et leva le nez vers Emmett qui ne souriait pas beaucoup depuis qu'ils avaient quitté Londres.

- Arrête de faire de la gueule, Emmett. Je ne peux pas retourner en arrière.
- Tu as sacrifié ta famille et ta maison pour un jeu de chat et de la souris auquel on ne peut pas se permettre de jouer.
- J'avais prévenu avant. D'habitude, je ne préviens pas. Je voulais que les Résistants du monde entier sachent que je ne baisse pas les bras. Qu'ils doivent en faire autant.
- T'es un imbécile.
- Un génie aussi,
sourit-il en se levant pour se servir un verre de Coca – Sacha avait découvert le Coca grâce à une hôtesse de l'air et il ne pouvait plus s'en passer... du Coca. Seulement du Coca. Mollo.
- On peut savoir en quoi?
- Antarès est un paranoïaque obsessionnel. Il ne fera plus un geste ni un déplacement sans se demander si je ne l'attends pas au coin de la rue. N'est-il pas plus facile de repérer un homme qui se cache derrière une forteresse de cent hommes qu'un homme seul?
- Ton petit jeu avec Atålan et les vampires?
Questionna Emmett, incrédule. C'est la raison pour laquelle tu ne voulais pas qu'on y aille tous avec toi.
- Exactement. J'ai donc demandé à la Résistance de Virginie de se renseigner sur tous les mouvements inhabituels et déplacement massifs d'hommes de l'Opposition.
- Et...?
- Et d'après un indic de Solace, à New York, Ellis Island a été totalement fermé au public et cent soixante mages et policiers ont été envoyés pour assurer la sécurité d'un - je te le donne en mille - d'un bureau d'archives politiques.


Emmett haussa un sourcil critique. Sacha leva son verre de Coca à sa santé.

- Tu veux qu'on aille aux Etats-Unis pour l'aider à trier ses archives? Demanda Emmett qui ne comprenait pas où Sacha voulait en venir.
- Et moi qui pensais que tu étais le plus intelligent d'entre nous... Non. Evidemment que non. Tu crois sincèrement qu'on a besoin de cent soixante personnes armées et d'un sortilège Anticatimini par centimètre carré d'un terrain aussi vague qu'Ellis Island pour garder trois pauvres bouts de papiers? Non. Sans blague. Antarès est à Ellis Island et je vais lui botter le cul.


L'avion atterrit à Cuba. Les deux sorciers furent accueillis par deux paysans dans un champ de culture de feuilles de tabac. On les conduisit auprès de Lord Che. Il était un chef Résistant qui, pour une double raison politique, avait promis de rentrer dans le lard des américains. Sacha tenait à continuer à se déplacer de pays en pays pour aller à la rencontre de tous les chefs Résistants des territoires qui étaient devenus coopérants. La Résistance avait besoin d'une estimation précise du nombre de personnes qui était encore avec eux.

A son retour de voyage, il fut étrangement surpris de constater que même si l'Opposition dominait 80% des pays du monde entier, la Résistance avait toujours un réseau infiltré dans chacun d'eux. Plus que jamais, depuis le référendum, ces irréductibles étaient motivés à protéger et à recevoir les Iccams ou l'Amiral en attendant que la quatrième clé soit retrouvée.

Le secret ne pouvait plus être gardé. Sacha avait décrété qu'il fallait apprendre à partager les informations et à faire confiance. Plus il y avait de monde au courant de ce qu'ils recherchaient, plus il serait facile de leur barrer la route. C'était certain. Néanmoins, cela faisait aussi beaucoup plus de personnes susceptibles de les aider. Ca n'avait pas de prix. On ne pouvait pas cacher aux gens les raisons pour lesquelles ils se battaient.

- Pour qu'ils n'oublient pas pour quoi ils se battent. Ils ne se battent pas pour nous, ils se battent pour eux, pour leurs vies... et nous ne sommes qu'un outil qui peut tâcher de la leur rendre plus vivable, affirmait Sacha quand on lui demandait pourquoi parler des Clés à tous les Résistants.

A leur retour à Poudlard, Sacha écrivit à Charlotte. C'était sa première lettre depuis qu'il avait déserté la Mansion. Celle qu'il lui avait envoyée chez ses parents était le dernier contact épistolaire qu'il avait eu avec elle.

"Charlotte,

Ne me déteste pas. Il fallait que je parte et je ne pouvais rien te dire... parce que tu fais parti du camp que j'essaye de combattre et, si je te fais confiance, je n'ai cependant aucune confiance dans les gens qui t'entourent.
Prends soin de toi et excuse-moi auprès de tes parents.
J'espère qu'ils comprendront.

Je t'aime.

S."

Tout avait été réglé des jours auparavant. Sacha se doutait que dès l'annonce qu'il ferait la maison de ses ancêtres serait prise d'assaut. Sa famille courait un risque. Mais pas Charlotte.
Deux majors étaient depuis plusieurs semaines sur le cas de Charlotte. Au début, Sacha s'était montré incrédule. Il avait des doutes et il ne demandait que confirmation. La confirmation de ses soupçons sur son appartenance à l'Opposition ne l'abattit pas autant que son entourage l'avait anticipé. On le prit avec des pincettes plusieurs semaines mais visiblement il ne laissait personne s'infiltrer entre lui et ce qu'il pensait de sa situation. Ca ne regardait personne. Soumise.

Le 14 juillet au matin, d'une manière naturelle pour ne pas soulever les suspicions de Charlotte, il lui avait simplement demandé s'il était possible qu'ils passent les deux prochaines semaines chez ses parents. Cela faisait très longtemps qu'il ne les avait pas vus et il avait besoin de se retrouver dans un schéma familial équilibré. Elle partirait la première en fin de matinée et il la rejoindrait dans la soirée après son travail au ministère. L'excuse était passée comme un hibou à la poste... mais Sacha ne s'était jamais rendu chez les parents de Charlotte. Au moins avait-elle emporté avec elle des vêtements pour deux semaines. La Mansion avait été vidée dans la journée par les partisans de la Résistance tandis que Sacha et les vampires aménageaient le déplacement vers l'Université.

Il déchira de nombreuses lettres. Il se rendit compte qu'il ne pouvait quasiment rien livrer qui ne donne implicitement des renseignements sur l'endroit où il se trouvait ou sur ce qu'il fabriquait. Il fit bref et sincère.

"Mim,

Je crois que c'est la dernière lettre que je vais t'écrire. Tes hiboux sont surveillés et je ne peux pas faire courir de risques aux miens si l'une de nos correspondances était interceptée.
Cette lettre te paraitra maigre. Ca fait plus de deux semaines que je suis parti, je devrais avoir des centaines de choses à te dire mais elles se résument en une seule: Je t'aime.
De tout mon cœur.

S."




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Walked out this morning
Don't believe what I saw
A hundred billion bottles
Washed up on the shore
Seems I'm not alone at being alone
A hundred billion castaways
Are looking for a home
(Police)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dpalternatif.com/forum
 
Les cadavres dans le placard
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Le coin à papote :: Le Café des Artistes-
Sauter vers: