PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez
 

 Elliot O'Malley (Sorcier)

Aller en bas 
AuteurMessage
Elliot O'Malley
● Magic Touch ●

Elliot O'Malley

Nombre de messages : 323
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Londres
Occupation : Interpète, acteur et compositeur
Avatar : Sonneper lol
Date d'inscription : 10/10/2007
Coup de coeur : 85
Gallions : 9131

Elliot O'Malley (Sorcier) Empty
MessageSujet: Elliot O'Malley (Sorcier)   Elliot O'Malley (Sorcier) Icon_minitimeLun 22 Oct - 19:12:11


O'MALLEY
ELLIOT

Dit "Oma"
Né le 29 novembre 1990, à Dublin, en Irlande.



Elliot O'Malley (Sorcier) Elliotdetails2
GROSSO MODO

Métier: interprète, compositeur, acteur.
Lieu de résidence: Hollywitch Valley, des hôtels divers et variés.
Vie conjugale: secrètement mariée à la princesse de Norvège d'après Voilou, en concubinage avec Jezabel Jackersson d'après Witch Magazine, célibataire, si on s'en tient aux faits.
Études: Serdaigle, ASPIC.
Camp: Neutre.

IN A LOOK

Taille: 1m85.
Poids: 77kg. Par rapport à ma taille, ça va. Je me sens bien dans mes pompes. J'ai un physique proportionné
Yeux & cheveux: yeux bleus et cheveux blonds foncés qui tirent vers le roux irlandais (no comment). Je les garde courts ou rasés selon l'époque de l'année. Jamais trop longs sinon ça fait mouton car ils bouclent très vite.
Style vestimentaire: Jeans ou pantalon un peu larges car je me sens mal dans des futes trop serrés. Je suis plutôt t-shirt, débardeur, sweat-shirt, pull over etc. J'aime bien les accessoires, bijoux, chapeaux, casquettes et compagnie. J'ai les deux oreilles percées, et je porte souvent deux diams, ou alors un seul anneau l'oreille droite.
Au cou, c'est souvent un ou deux pendentifs selon l'humeur et un large bracelet en cuir au poignet (droit ou gauche, ça dépend).
Je ne suis pas fana de bagues mais sur de belles mains féminines (aux ongles non rongés parce que, autrement, c'est l'une des choses qui m'écœure et me rebute au plus haut point), pourquoi pas. Aux pieds? Baskets ou n'importe quoi en cuir aux semelles qui glissent, pour la danse. J'aime bien les vêtements, donc je fais attention, autant à ceux des autres qu'aux miens, sans pour autant être obnubilé par ça.

LIKE & DISLIKE

Like: Depuis que je suis enfant, j'ai développé cinq hobbies: la danse, le chant, la poésie, le Quidditch et la moto. La musique, la danse, le chant, la poésie, c'est un ensemble. Je suis parvenu à en faire mon métier. C'est plus seulement un hobby maintenant, c'est mon gagne pain et je l'aurai jamais espéré après avoir obtenu mes A.S.P.I.C. Ca n'a pas été facile et ça l'est toujours pas. J'ai appris à accepter beaucoup de choses et pas d'autres, à cause et grâce à la musique...

Pour la moto, c'est la première chose que je me suis acheté avec mes premiers cachets. A la fin de ma première tournée, je suis allé l'acheter avec mon père chez un concessionnaire moldu. Une Yamaha. J'y tiens autant qu'à ma première guitare. Avec le concours philanthropique de l'ingénieur sorcier, Terence Orphens, nous sommes parvenus à la faire rouler sans essence. Elle fonctionne à l'énergie magique. Il suffit que je l'actionne avec ma baguette.

Sinon, je pratique le basket ball, la boxe et l'équitation. J'ai amélioré mes aptitudes au piano depuis que je suis sur scène. Je jouais déjà de la guitare régulièrement. Je suis fondu de cinoche et je pleure toujours autant devant les fins tristes.

Dislike: J'aime tout. Je ne suis pas un garçon difficile. Plutôt que d'aimer, disons plutôt que je suis susceptible de tout apprécier. J'aime la nouveauté, les découverte. S'il y avait une seule chose que je ne supporte pas, c'est qu'on pense à ma place. C'est sans doute la raison pour laquelle j'ai du mal à m'entendre avec mes agents artistiques. ca date du premier, Stefano Dellamico.
Tatouage:
Mon tatouage représente une croix arménienne. Je me suis fait faire ça avec Doherty quand nous avions 16 ans, l'été avant que j'entre en 7ème année. Ca nous a valu une super punition paternelle. Elle aussi s'est fait faire un tatouage, derrière le cou. Donc, je disais, il représente une croix. J'ai pas fait ça au hasard et, ça, mon père le sait bien. C'est la raison pour laquelle il était fâché. La croix Arménienne symbolise la rédemption, la victoire sur la mort. Les Arméniens la nomment "croix vivifiante" et l'imagerie se plaît à faire naître de son pied des rameaux feuillus. Son caractère victorieux est souligné par la figuration d'une couronne qui l'entoure et que portent parfois deux anges. De quoi me sens-je obligé d'être pardonné? C'est ça le truc... et y'a que mon père et moi qui savons. C'est des bêtises de jeunesse que je ne referai plus jamais et j'ai la croix pour m'en souvenir.


CARACTERE & Co

On peut dire que je ne me prends pas la tête sur les choses de la vie de tous les jours. Je préfère garder mon énergie à l'acquisition de nouvelles connaissances. Je suis d'un naturel charmeur, parfois un peu foufou, curieux, paisible et ouvert sur les autres sans être pour autant envahissant. Vous trouvez pas que c'est un bon mélange ça? Les choses de la vie, elles sont assez compliquées comme ça. Si les gens m'aiment bien, c'est parce j'aime retirer la lourdeur qui existe parfois, j'apprécie de simplifier ce qui ne l'est pas.

Pourtant, je suis une personne assez soucieuse (le travail, le bien être, la famille, les amis, le futur, les pourquoi des comment...). je me pose beaucoup de questions. Avoir de l'intérêt pour les choses ou les gens ne veut pas dire les prendre avec gravité. La gravité est quelque chose qui me met mal à l'aise bien que ces derniers temps, je baigne dedans. J'aime beaucoup penser, me presser le citron pour trouver des solutions rapides et claires, expliquer et écouter les gens pour coordonner des connaissances et les mettre en mouvement. Le mouvement, c'est un mot à double face qui me correspond bien: quand je pense, une activité soi-disant immobile, je me sens autant en mouvement que quand je danse. Agité, je suis toutes les notes de mon corps. je ne me pose pas de questions sur ça. Je laisse vivre mes mouvements. J'écoute les corps. Je suis un tactile. j'ai besoin de toucher et d'être en contact avec le monde.

J'ai une forte tendance à laisser les gens faire comme ils veulent autour de moi. Du moment que ça ne me dérange pas, je ne dis rien. Du coup, je me laisse embarquer dans des choses pas possibles. On dit que c'est de la gentillesse, on dit que c'est de la bêtise, pour moi, c'est du laxisme ni plus ni moins. Laxiste et égoïste. Je pense à moi en premier et je fais le reste en fonction de moi. Ca ne m'empêche pas d'aimer les autres, au contraire. Mais pour aimer beaucoup les autres, j'ai appris que je devais m'apprécier et m'aimer beaucoup aussi. J'éprouve cet équilibre tous les jours: quand on est sûr de soi, en général, on attire la confiance. Et je veux cette confiance car ça me donne l'impression, ensuite, d'être utile à quelque chose et de compenser mon côté sérieux en me tournant vers les autres. Alors à mes défauts, je trouve quand même les pendants de certaines qualités, c'est ça les bons défauts, non?

Le défaut qui est sans appel mais que j'essaye de maîtriser, c'est mon côté narcissique. Le mot est peut-être plus fort que la réalité mais c'est pas loin.
J'en ai parlé à Doherty (ma meilleure copine), elle semble dire que c'est à cause de la danse et de mon goût pour la scène. Elle dit que je suis un calme extraverti qui a besoin de donner du plaisir en se montrant, en l'occurrence, en dansant ou en jouant la comédie au cinéma. Elle pense que, ce que je prends pour du narcissisme, c'est un passage obligé pour être artiste: il faut savoir se laisser regarder, faut savoir se montrer aussi, parce que c'est mon moyen d'expression. Pour se laisser regarder, il faut aussi comprendre ce qu'on dégage. Ce qu'on est. A quoi on ressemble.
Elle est gentille de trouver des bons côté à mes défauts. Pourtant, j'ai quand même un certain culte du corps. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour laquelle je fais autant de sport.



FAMILLE & EVERYDAYS LIFE

Avant ma nouvelle vie de vedette de star, je vivais à Hampstead avec mes parents, ma meilleure amie Doherty et Grace, ma grand-mère. Ma famille est retournée vivre en Irlande en 2010. Les fans leur prenaient trop la tête à Londres.

Maintenant, je vis dans une très belle villa à Hollywitch. Le quartier des stars sorcières. Une villa sans âme où je me suis jamais senti chez moi. C'est Jezabel, mon ex copine, qui a tout décoré. Je préfère squatter les hôtels. De toute façon, je bouge tellement avec les tournées, que j'ai l'impression d'habiter partout et nulle part.


Mon ancien agent, Stefano Dellamico, m'a obligé à ensorceler toutes les issues de la villa à Hollywitch pour empêcher la venue de rôdeur, ou plutôt de rôdeuses... J'y vais presque jamais malgré tout. Même de retour à Londres, je me paye des nuits d'hôtel pour pas avoir à rentrer chez moi.

Doherty a poursuivi ses études aux Etats-Unis. Dès que je peux, je me tire d'où je suis et je vais la voir. C'est plus facile dans ce sens là. Dans l'autre sens (elle qui viendrait en Angleterre), c'est cher. Elle est mon seul véritable point de repère dans ce qui m'arrive. Quand j'ai eu le citron au début, c'est grâce à elle que je suis revenu sur terre. Jezabel n'a fait que m'enfoncer dans le système mois après mois. Elle adore Hollywitch. Je lui laisse volontiers la baraque. Les avocats qui gèrent mon patrimoine sont pas très chauds.

J'ai un cousin, Clarence, plus jeune que moi d'un an. Il vit à Aruba. En Grande Bretagne, pendant ses études à Poudlard et même un petit peu après, il est sorti plusieurs années avec la soeur d'un ancien copain de Serdaigle que j'ai perdu de vue, Seth Cullen. Je l'ai perdu de vu comme beaucoup de monde de cette époque... Des fois, je me demande ce qu'ils sont devenus.






21 ans
Sing Sing
Irlandais


Dernière édition par Elliot O'Malley le Mer 27 Oct - 19:14:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elliot O'Malley
● Magic Touch ●

Elliot O'Malley

Nombre de messages : 323
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Londres
Occupation : Interpète, acteur et compositeur
Avatar : Sonneper lol
Date d'inscription : 10/10/2007
Coup de coeur : 85
Gallions : 9131

Elliot O'Malley (Sorcier) Empty
MessageSujet: Re: Elliot O'Malley (Sorcier)   Elliot O'Malley (Sorcier) Icon_minitimeMer 27 Oct - 18:53:09

THE CRAZY CASE OF ELLIOT O'MALLEY

Débuts dans le milieu du spectacle:
Après avoir été diplômé de Poudlard, au lieu de faire des études ou de trouver un emploi au ministère de la magie comme l'aurait souhaité ma mère, j'ai décidé d'aller tenter ma chance dans le milieu musical. Mon premier contact, ça a été l'un des mecs des Bizarr'. Il a été super sympa et m'a présenté à deux prod. Le premier prod m'a carrément zappé et il s'en mord aujourd'hui les doigts. Le second (celui des Bizarr'Sisters), il m'a dit: "Bon, on va voir ce qu'on peut faire. Tu viens me voir lundi prochain avec ta guitare et un morceau à toi ou un morceau des Bizarr. Si ça me plaît, on s'arrangera pour que tu fasses la première partie de leur concert lors de leur prochaine tournée." Je suis allé là-bas assez confiant, j'avais rien à perdre. Il m'a écouté jouer une chanson qu'une fille de l'école m'avait inspirée et que j'avais jamais osé jouer devant quelqu'un.
Mes vacances sans penser

Au vent mauvais, tout a changé,
De ma tête à mon métier,
Ma vie s'est légèrement déglinguée
Mais elle est devenue comme j'avais rêvé.

Dis, Jay... Je te reverrai quand maintenant?
Dans un, peut-être deux ans?
Tu m'oublieras pas, dis, Jay?
Mes seuls potes ne deviendront pas qu'un ramassis de DJ?

C'est ce mec chelou qui m'a approché:
"Tu veux danser? Tu veux chanter?"
"Oui, sûr" je lui ai dit à ce mytho.
Mais il mythonnait pas, il m'a emmené très haut.

Oh, Jay! Je suis parti
Mais je t'ai pas menti
Je voulais vraiment t'emmener sur mon bateau,
Glisser avec toi sur mes flots, hisse ho!
Faire d'une pierre deux ploufs sur les vagues de ta peau
Mais il y a ces hasards auxquels on ne commande pas.
Un inconnu qui passe et qui te promet plus que tes droits.
Je saisis ma chance
C'est bien, je pense.

Mes choix ont fait pleurer des yeux
Torrents amers
M'emmenant très loin d'eux,
A commencer par ma mère.
Oyez tracas, laissez-la!
Non, m'man, je t'aime mais je s'rai pas avocat
Et encore moins médicomage
Pourtant je te promets que je s'rai sage.
Je boirai pas pour oublier
Quand je s'rai triste et con et seul, même au petit déjeuner
Petit déj tartines de nutella trempées dans mon whisky
Non, non, non, je le ferai pas, c'est promis
J'dégueulerai pas dans les caniveaux
Comme une sous star niveau zéro
Je f'rai mes zic, mes entrechats, sagement, maman.
Un jour, tu seras fière, tu verras, tu regretteras pas.
Je promets. Je serai quelqu'un.
Un quelqu'un de bien...
Ouais, je dois pas promettre tout ça
On sait jamais ce que feront ces hasards auxquels on ne commande pas.

Ete 08. J'arrête mes études pour la musique, c'est décidé.
C'est l'été, c'est de la folie je pars en tournée!
Je t'écrirai Jay. Je promets.
Je penserai à toi, m'man, je promets.
Je me gaverai pas d'inconnues affamées, je promets.
Je garderai mes potes et mes pieds sur terre. Je promets.
Je serai un bon gars, pas un looser over-coké. Je promets.

Mais laissez-moi le temps de m'y faire, de profiter, de rêver un peu
C'est mon été.
Au vent léger, tout a changé,
De ma tête à mon métier,
Ma vie s'est légèrement déglinguée
Mais elle est devenue comme j'avais rêvé.


Premières scènes, premiers films, premiers clips: