PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez
 

 [Nawak Express] J'accuse!

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Mélusine McEwan
● Magic Touch ●

Mélusine McEwan

Nombre de messages : 1089
Age du personnage : 25 ans
Occupation : Colonel Moutarde
Avatar : Etc
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 187
Gallions : 9919

[Nawak Express] J'accuse! Empty
MessageSujet: [Nawak Express] J'accuse!   [Nawak Express] J'accuse! Icon_minitimeJeu 6 Jan - 20:14:27

6 janvier de l'an X. - 06 heures 01 minute 06 secondes. Crac.
6 janvier de l'an X. - 06 heures 01 minute 11 secondes. Crac bis.

Partout sur la planète, des centaines d'elfes de maison dansaient la même chorégraphie, dans un synchronisme à faire pâlir d'envie le plus talentueux des maîtres de ballet. Au premier "crac", ils apparaissaient sous le nez, qui d'une sorcière, qui d'un vampire, d'un être de l'eau, d'un garou ou d'une ordinaire. A grands renforts de moulinets de leurs petits bras, ils les saluaient bien bas, un immense sourire abracabrantesque collé au visage (Mélusine les avait bien formés). Pour, enfin, faire un gros câlin à leur jambe droite. Le geste n'était pas tout à fait innocent. Au deuxième "crac", chacun de ces drôles de couples mourraient un instant pour renaître au monde dans une salle immense, à la place qui leur était allouée. Juré, témoin ou accusé. Une session de transplanage à échelle mondiale.

L'endroit était lumineux au possible, à l'instar d'une immense verrière. On y voyait que le bleu du ciel et le blanc des nuages, comme si le lieu était à jamais séparé de la croûte terrestre. Et pour cause, quiconque aurait osé s'aventurer au dehors se serait rendu compte qu'ils se trouvaient tous sur un immense rocher, dérivant au gré du vent. Le seul édifice y était le Département des Politiques Autonomes.



Face à la salle immense, un tribune où s'étaient retrouvés parachutés Jezabel Jackersson, Charlotte Leonhart, Isis Kitlee, Tiara Thormstorn, Elinor Redgrave, Emmett Aeterna, Elliot O'Malley, Loevi Leroy, Allanah Raines, Solace et Mélusine McEwan.
Sur le banc des accusés, Egon Sutham, Sacha de Lansley et Kephren Kaïtos.
Dans une longue file pour aller témoigner, tous les autres. Ca faisait un sacré paquet de gens.
[...]

Des plateaux garnis de boissons chaudes et autres friandises circulaient dans les airs, marquant de brèves pauses sous le nez de chacun. Mélusine se saisit d'une tasse, avala une gorgée avant de se lever pour commencer son discours et ramener le silence dans les rangs. Ou le contraire. Peu importait.

'Tiens... Ce thé a un bizarre arrière-goût de St Valentin...'

Sans s'attarder plus que ça sur cette impression, la jeune femme releva les yeux vers le banc des accusés. Et bam! Le coup de foudre. Le cœur à moitié carbonisé, elle prit néanmoins vaillamment la parole.


"Kephren Kaïtos..."

Ô Kephren...

    "Ses yeux bruns me transpercent
    Sa voix doucement me berce
    Ses doigts, lestes, me dansent
    Tourbillon dans la panse
    Tourbillon dans la tête
    Tourbillon dans le cœur...
    Je suis toute de vapeur
    Je suis sans épithète.
    Elle s'appelle Kephren
    Ma dame de cœur, ma reine,
    Et je ne..."


Sa voix émit un couic bizarre tandis que son regard ne réussissait pas à décoller du visage de l'accusée. Du cran. Du nerf. Qu'est-ce qui était à l'ordre du jour, déjà? Ah. Oui.

"Kephren Kaïtos, Egon Sutham et Sacha de Lansley, veuillez vous lever, je vous prie, pour la lecture de vos chefs d'inculpation."

Bien. Rester concentrée, telle était la clef. Elle baverait plus tard.

"Moi, Mélusine Mouna Maëwen Myrzam McEwan, première du nom et Grande Prêtresse de l'Ordre du Maillet Rose..."

Rooooooooooooooooh! Qu'est-ce que ça sonnait bien!

"... déclare ouvert ce premier Tribunal du Jugement Impartial."

Ses yeux bleux brillaient d'amusement et d'un soupçon de folie.

"J'accuse Sacha de Lansley, Kephren Kaïtos et Egon Sutham d'incitation à l'imagination, au rêve et à la poésie."

On n'avait pas idée de donner aux gens simples le goût d'écrire. Ca devenait vite une drogue à tendance envahissante. Les mots filaient sous le crâne, dessinaient des images et chantaient des musiques. Impossible de s'en défaire. Et ça pouvait vous prendre n'importe quand.


* Le Tribunal sur une idée de Jezabel Jackersson.
Crédit image: Cooledition sur Deviantart.




« When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up.
I wrote down ‘happy’.
They told me I didn’t understand the assignment,
And I told them they didn’t understand life. »
John Lennon
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha
Charlotte de Lansley

Nombre de messages : 1112
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 9852

[Nawak Express] J'accuse! Empty
MessageSujet: Re: [Nawak Express] J'accuse!   [Nawak Express] J'accuse! Icon_minitimeJeu 6 Jan - 20:16:22

~† Ronde comme un ballon, Charlotte s'était accaparée l'un des plateaux volants et refusait de le laisser repartir. Réquisitionnés bonbons, biscuits, gaufres, gâteaux, chocolats et tout autre aliment sucré joliment disposés sur le plateau. Ce dernier tentait d'ailleurs de lui échapper, voulant se diriger vers le Grand Prêtre suivant de l'ordre du Maillet Rose. Mais Charlotte se débattait violemment avec le plat pour le garder devant elle, allant même jusqu'à lui filer un coup de batte pour l'assommer. Elle réussit finalement à le coincer sous son coude, après tout elle devait manger pour deux ! †~

" SILEEEEEEEEEEEENCEEEEE
Ce ne sont pas des clowns que nous avons sous les yeux, mais des accusés !
"


~† Non mais c'était vrai quoi. La foule présente dans la salle semblait en délire et faisait un boucan pas possible, applaudissant à tout rompre les chefs d'accusation qui se dressaient contre les trois personnes assises devant eux. Pour ponctuer sa phrase et amener une fois pour toute le retour au calme, elle tapa trois fois devant elle avec sa réplique de Maillet Rose, la même que tous les Grands Prêtres et Prêtresses de cet ordre possédaient.

Sans qu'elle ne l'ait réellement voulu, le Maillet s'activa lorsqu'elle frappa les trois coups et les trois accusés se retrouvèrent affublés de trois nez rouges.
†~


[Nawak Express] J'accuse! Clowns

" Euh... Oups, pardon. Bref. "

~† Petit sourire ultra-bright désolé. Les voir comme ça, avec leurs nez de clowns, lui rappela quelques souvenirs. Comme cette fois où tous les Chouchous s'étaient déguisés en Juge Lara Impartiale, avec ces même nez rouges. La Grande Dame ne l'avait pas très bien pris et avait fait une volée de punition assez impressionnantes, en plus de les gratifier d'une heure de colle avec Rusard ! Tout le monde en avait pris pour son grade ! Certains avaient eu des phrases tordues à ajouter dans leurs phrases, d'autres avaient eu à corriger leurs fautes dans leurs messages. Il y avait aussi eu des chansons à inventer, des interdictions de draguer, des obligations à inscrire une association et des privations de Nawak. Elle-même n'avait pas eu le droit de dire ni "oui" ni "non" durant tout un sujet avec Sacha qui avait pourtant tout fait pour la corrompre. Mais heureusement que c'était que un topic, sinon elle aurait jamais pu dire oui à son cher et tendre mari ici présent. D'ailleurs, y avait pas de quoi être fier d'être assis-là, tu vas voir quand tu vas rentrer à la maison ! †~

" Moi, Charlotte Leonhart épouse de Lansley, seule du nom et y a intérêt que ça reste comme ça, et également Grande Prêtresse de l'ordre du Maillet Rose, accuse Egon Sutham, Kephren Kaïtos et Sacha de Lansley d'incitation à l'amélioration et la créativité visuelle afin d'illustrer nos histoires, que ce soit des images ou des vidéos. "

~† Sans rire. Franchement, on est tous là à toujours vouloir faire des trucs plus beaux et plus pros pour nos persos sur le forum. Et ils sont où les vieux avatars pixelisés et les portraits tout moches sans images de séparation ni HTML ?! †~

" Et, non contents de nous pousser à faire de belles illustrations, je les accuse également d'incitation à la romance poétique. Je ne me suis jamais autant retourné la tête que pour trouver de beaux mots afin de décrire l'amour, l'état d'esprit comme l'acte ! "

~† Ouais, parce que ces trois-là, c'était des monstres de l'écriture pour raconter des choses touchantes. Et nous pauvres mortels, essayions tant bien que mal de nous hisser à leur niveau, pour leur faire plaisir et tenter de leur faire passer au moins le quart de ce qu'eux nous avait donnés... †~

" Et maintenant je dois aller faire pipi. "

~† C'était certainement l'information la plus importante de toute son intervention. †~
Revenir en haut Aller en bas
Isis Kitlee
● Magic Touch ●

Isis Kitlee

Nombre de messages : 519
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Iccam
Signature : Jugette
Avatar : Ulysse
Date d'inscription : 09/05/2007
Coup de coeur : 75
Gallions : 14001

[Nawak Express] J'accuse! Empty
MessageSujet: Re: [Nawak Express] J'accuse!   [Nawak Express] J'accuse! Icon_minitimeJeu 6 Jan - 20:17:22

Sincèrement, le tribunal, Isis elle s’en moquait. Tout ce qui lui importait s’était partir. Fuir. Se barrer. Se tirer de ce satanée fichu château qu’elle côtoyait depuis maintenant… hum, si les calculs sont exacts, en comptant DP, mais sans prendre en compte les deux années d’écart par rapport à la réalité, ca donne… 5 ans, 5 longues années. Je ne me sentais pas si vieille.

« Et encore, moi, j’ai pas dépassé la trentaine Ange »

Donc, quand Mélusine était venue la chercher, Isis, elle a dit oui. Bon, faut avouer, elle avait strictement rien pigé, les explications manquaient cruellement de QCM. Ombre comprendra.

Bref, revenons à nos hippogriffes.
Isis avait vu dans cette escapade des vacances. Ca lui rappelait sa sortie à Seaggard, la Nef, être couvert de la tête au pied de poil d’ubuc, manger des piments des neiges au coin du feu, sans oublier la Vodkarina pour se réchauffer… ah la Vodkarina.

Enfin, ici s’était pas le palais de glace de l’école des pays du grand Nord, mais s’était pas mal non plus. Y avait plein de truc magique qui se baladait partout. Mais surtout y avait plein de beaux mecs. Non mais je vous vois venir avec votre argument à deux gallions : Isis est en couple avec Egon. Ouais. Mais ce n’est pas parce qu’elle est au régime qu’elle ne peut pas mater le menu. Surtout que dans sa vrai fausse vie, les menus ils sont trop flipper par le régime alors ils s’approchent plus du tout. Et pourtant ça fait toujours plaisir de se faire draguer. Aujourd’hui, Egon est sur les bancs des accusées de ce fait, Souricette, elle profite un max.

Flirter n’a jamais fait de mal à personne. Et c’est surtout sans conséquence.
Bon, sauf quand toutes l’assemblée des Grands Prêtres et Prêtresses du Maillet Rose la houspille d’arrêter de fricotter avec tout se qui bouge et d’annoncer les chefs d’inculpations


- Quels chefs d’inculpations ?
- Par les chaussettes de Merlin, vous plaisantez ? Elle plaisante ? On a mis un maître troll en Prêtresses du Maillet Rose, mais où va le monde, rouspéta l’un des témoins qui ne semblait pas être un mou de la baguette. Sacré nom d’une pisse de troll. Nom d’une bouse. Bousinette. Si elle ne se dépêche pas, je vais lui faire la tête comme un lutin de Cornouailles…
- Fichtre, c’est repartit, s’exaspéra sa compagne, levant au ciel des yeux gros comme des mornilles, on va avoir le droit à tout le dico de Mo. De quoi se tirer un avada kadevra dans la tête.

Pendant que les deux témoins se chamaillaient à grand coup d’expression sorcière, Isis, qui s’en grattait le chaudron, avait furtivement demandé ce qu’elle devait faire. Rien de plus simple, donner des accusations et taper avec son maillet rose pour les valider.

- Crénom d’un troll, le dérangé du chaudron qui cite tout le dico, va voir chez les gobelins si j’y suis. On s’entend plus, affirma-t-elle, pendant que le témoin partait sur un dernier « C’était le pompon sur le chaudron, je m’casse » en claquant la porte. Alors, reprenons dans le calme et la bonne humeur.

- Je vous accuse de… de nous avoir permit de détourner les expressions moldus en de véritable bijoux. De nous permettre de faire plein de bêtises, des trucs débiles, de redevenir des grands enfants pour notre plus grande joie. Et… c’est tout. Fini. Choupinet vos nez soi-dit en passant Proud .


Isis se mit alors à la recherche de son maillet rose. Maillet qu’elle ne trouve pas. Enfin, si elle le retrouva dans les mains de Juge Lara Impartial, dit Jugette.

Oups ! Bouse ! Triple Troll et double Strangulos ! Isis mettrait sa baguette au feu que l’accusée avait envoyé un de ses dix milles personnages lui piquer en douce pendant qu’elle matait le nouveau stagiaire d’Emmett (= grand blond, athlétique, un sourire ravageur), ce qui n’était pas super faire plait.
Pour palier à ce petit incident, Isis piqua celui de sa voisine, fit ce qu’elle avait à faire et ponctua le tout d’un « je t’aime Egon, mais bon, là c’est nawak et que ca fait longtemps je n’ai pas fait nawak. J’ai besoin de papillonner, tu comprends. La fidélité, j’en peux plus. Concept désuet, pas de mise en danger, plus de plan drague. Tu les fais tous flipper et je me fais plus draguer. C’est d’un ennui. Mais promis, demain, j’te sort le grand jeu pour me rattraper ».

Et sur ceux, elle partit flirter avec le blond athlétique au sourire ravageur et à la voix suave.



Dernière édition par Isis Kitlee le Jeu 6 Jan - 20:46:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine McEwan
● Magic Touch ●

Mélusine McEwan

Nombre de messages : 1089
Age du personnage : 25 ans
Occupation : Colonel Moutarde
Avatar : Etc
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 187
Gallions : 9919

[Nawak Express] J'accuse! Empty
MessageSujet: Re: [Nawak Express] J'accuse!   [Nawak Express] J'accuse! Icon_minitimeJeu 6 Jan - 20:28:29

Tiara Thomstorn

Pendant que la liste des chefs d’accusation des trois condamnés… euh non prévenus… s’allongeait sérieusement, Tiara feuilletait la dernière édition de Topic du Mois magazine. Ce mois-ci se retrouvait en compétition une équipe composée d’un certain Michael Cailloupont et de son fidèle comparse Ernest. Soucieux de l’âge avancé de leur juge préféré, tous deux étaient partis à la recherche d’un nouveau déambulateur pour la vieille dame. Ils hésitaient entre la version commando et la version alcoolo avant de se rabattre sur la version mégalo. Face à eux, une équipe de Serdaigle facétieux qui s’étaient attirés les foudres de ce bon vieux Rusard mais avaient eu raison de lui en l’enfermant dans les toilettes du deuxième étage avec un Peeves irascible. Mais peu importe pour qui elle voterait, il n’y avait jamais vraiment de perdants à ces concours.

Tiara fut tirée de sa lecture par une barre chocolatée qui lui passa sous le nez et fusa dans la main de la mother-to-be. Si elle continuait à s’empiffrer comme ça, plutôt qu’un bébé, c’est une chocoballe géante qu’elle allait engendrer.

Malgré tout, l’avantage de pouvoir siéger au tribunal était surtout de pouvoir revêtir une robe de magistrat et s’entendre appeler Grande Prêtresse. Rien de tel qu’un titre honorifique un peu pompeux pour vous flatter l’égo. Et puis voir morfler, pour une fois, les trois accusés, ce n’était pas désagréable non plus.

Pour ce qui est des chefs d’accusation…

« Bah moi je vous accuse tous les trois…

D’excès de tendresse pour les Chouchous…


De quoi filer un complexe d’Œdipe sur trois générations aux moins avertis… Mais comment résister aux « arrête de flooder face de troll », « vient pas me chauffer la baguette avec tes mp », « t’es puni, juste parce que je l’ai décidé », « va poster ! », « mets à jour ta bio nom d’une bouse ! »… ? Bref difficile de ne pas se plier à leur autorité limite parentale. Surtout que certains avaient l’âge de nos parents. Ou presque…

De détournement licencieux du vocabulaire made in JKR.

Pas sûre que JKR ait imaginé qu’on puisse substituer à ses Accio, Wingardium Leviosa, Sectumsempra ou autres Silencio des Apoil Leviosa, Fouettusempra, Jambenlair Incantatem ou autres Spermexpelliarmus (sans oublier le Menottesempra ^^).

Et enfin, d’incitation au développement de comportements addictifs de clickage intensif aux tops site. »

Les insomnies, les troubles musculo-squelettiques, les cernes sous les yeux, les têtes de zombis à 3h du mat’ en attendant la remise à zéro, c’était eux ça !

Difficile de prévoir l’issue du procès d’autant que la liste des faits reprochés continuait de défiler à une vitesse hallucinante. Mais une chose était sûre : c’était vraiment nawak.




« When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up.
I wrote down ‘happy’.
They told me I didn’t understand the assignment,
And I told them they didn’t understand life. »
John Lennon
Revenir en haut Aller en bas
Jezabel Jackersson
● University ●
Jezabel Jackersson

Nombre de messages : 82
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Londres
Occupation : Arsenic et vieilles dentelles
Signature : Jugette
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 10/01/2008
Coup de coeur : 21
Gallions : 8615

[Nawak Express] J'accuse! Empty
MessageSujet: Re: [Nawak Express] J'accuse!   [Nawak Express] J'accuse! Icon_minitimeJeu 6 Jan - 20:30:49

Jezabel-Jay-Jazzie se sentait un peu rouillée du Nawak mais elle s’était levée avec la tête plein d’idées pour fêter l’incarcération définitive des trois maîtres du Dark dans un les cachots de Nawazkaban. Elle était motivée, la british. Elle s’était même dit que pour l’occasion elle allait se relire et corriger ses fautes d’orthogram. Ils étaient quand même les fondateurs de la loi 47JLI 0004700 pour l’asservissement aveugle aux règles strictes de l’Orthogram. On voyait toujours pulluler des fiches de grammaire, de vocabulaire, d’expression écrites et autres outils d’une grande barbarie intellectuelle sur leurs forums. Maître Acapulco... Acapello... Aca..p..euhhh. Sais plus, mais c’est un maître des mots, bah, ce maître des mots, il passait pour un laxiste à côté de Jugette et de ses règles contre l’abus de conjugaison du deuxième groupe qui donnent des choses louches au passé simple ou la perte du « s » dans les mots au pluriel, des big édits rouge fluo dans nos posts en cas de catastrophe orthogrammique. Et tou, et tout, et tout.

Jay avait revêtu son plus beau costume rose. Comme la fois où elle avait donné une Pink Party (qui avait rendu les Verts vert de rage et de jalousie! :proud Smile et, comme elle était un peu blonde, elle donna un coup de Maillet Rose avant de donner les chef d’accusations des prévenus. Paf! La seconde d’après un jet de paillettes les parsema et les voilà tout de rose vêtus, à la Jay fashion. Leurs nez en rouge en plus.

[Nawak Express] J'accuse! Pinkmodo

♥ Ils ont la classe comme ça n'empêche!! I love you

- Ah bah excusez-moi, c'est la première fois que je me sers d'un Maillet Rose, Jugette avait pas fait de formation avant de crever disparaitre tragiquement... je... je débute en meneur de Nawak, je... enfin, non!!! Que dis-je! Je m'excuse rien du tout! Oh! Essayez pas de m'influencer avec vos petites bouilles toutes roses et toutes mignonnes, là! C'est moi qui ai le maillet powa, je vous accuse elle se leva dans une position théâtrale un peu idiote mais elle avait toujours rêvé de pointer le maillet sur des accusés Je vous accuse d'incitation régulière au Nawak sous couvert de justice équitable!! Jugette nous a trop longtemps roulés dans le jus de citrouille! On sait (je peux le prouver) que le Nawak n'est qu'un outil inacceptable pour nous déconcentrer et nous martyriser de rire à l'insu de notre plein gré! Je vous accuse d'abus et d'utilisation de mot chelous! Surtout toi, Sacha Sambre Théo Terence L'Ombre de Lansley Iscarioth! C'est quoi ça des "Analectes", des "galéjades", du "gotha", un "Gynécée" et autres "Résipiscence"? Tu peux nous dire où t'as vu qu'on savait ce que ça voulait dire?! Je me suis grillé six milliers de neurones la dernière fois que j'ai lu un post à toi. J'accuse Sutham de nous rendre addict à ses messages et de pas poster assez... je suis en manque!!! Et enfin, je vous accuse aussi de favoritisme généralisé! Je vous démontrerai tout à l'heure que vous avez commis des dommages irréparables sur l'augmentation de l'insolence chez certains chouchous, nous poussant ainsi à la rebellion en DJ comme en HJ comme cette histoire de BRIME - vous avez des news de Bereby, il était craquant, lui ^.^

Elle citerait à comparaitre Isis Kitlee quand elle serait moins occupée avec le blond athlétique au sourire ravageur et à la voix suave.

♥ Quoique pendant qu'elle s'occupe du blond athlétique au sourire ravageur et à la voix suave, je peux essayer de me faire l'accusée Sutham... j'ai toujours rêvé de... je m'égare... En plus ça se trouve y'a pas le droit de s'envoyer les prévenus... ♥

Jezabel se pencha vers Mélusine et lui demanda à son oreille:

- Comme c'est un Nawak, tu crois que j'ai le droit de minimiser la peine de Sutham Egon pour tenter de me le faire dans le fin fond du forum flood?
Revenir en haut Aller en bas
Elinor Redgrave
● Espionne ●

Elinor Redgrave

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Montpelier Street, Westminster, Londres
Occupation : Avocate/Apprentie diplomate
Signature : Moi
Avatar : Mélusine
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 56
Gallions : 9199

[Nawak Express] J'accuse! Empty
MessageSujet: Re: [Nawak Express] J'accuse!   [Nawak Express] J'accuse! Icon_minitimeJeu 6 Jan - 20:32:00


Elinor leva sa baguette dans les airs et la remua à la manière d'un chef d'orchestre pour faire retentir dans la salle d'audience une musique remettant tout le monde dans le contexte de leur affaire: